English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Évaluation des technologies de santé

Actualisation des actes de biologie médicale relatifs au diagnostic des candidoses invasives

Date de validation
octobre 2017

Objectifs

Suite à la demande d’évaluation de la CNAMTS portant sur la révision des actes inscrits à la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM), ce travail a porté sur l’évaluation des propositions de modification des libellés concernant le diagnostic biologique de candidose. Cette demande concernait uniquement la recherche des anticorps sériques anti-Candida et des antigènes solubles et ne traite pas des actes d’identification mycologique.

Méthode

La méthode d’évaluation a consisté :

  • en une analyse de la littérature synthétique traitant du diagnostic biologique des candidoses invasives par détection des antigènes solubles, β-(1,3)-D-glucane (BG) et mannane (Mn) et des anticorps sériques anti-Candida, Ac anti-Mn principalement, soit 14 recommandations des sociétés savantes, un consensus d’experts, six méta-analyses et dix revues générales;
  • dans le recueil de l’avis argumenté des sociétés savantes, interrogées en tant que parties prenantes, soit les Conseils nationaux professionnels d’anesthésie réanimation, de médecine intensive-réanimation, de biologie médicale, d’hématologie, la société française de transplantation et le Centre national de référence des mycoses invasives et antifongiques (CNRMA);
  • en une synthèse de ces éléments dans un argumentaire soumis directement au Collège de la HAS pour validation.

Conclusion

Les données recueillies dans l’argumentaire (littérature et positions des professionnels) sont concordantes avec la demande de la CNAMTS de modification des libellés des actes de biologie médicale concernant le diagnostic biologique de candidose.

Les anticorps sériques anti-Candida recherchés sont principalement les Ac anti-Mn, les autres anticorps anti-Candida ciblant des mélanges antigéniques étaient peu mentionnés dans la littérature. Les antigènes solubles sont représentés par le Mn et le BG.

L’analyse de la littérature et des positions des parties prenantes ont permis de confirmer que la recherche de ces marqueurs sériques est utilisée dans la stratégie diagnostique des candidoses invasives (candidémie, candidose profonde associée ou non à une candidémie, candidose hépato-splénique), en l’attente des résultats de l’identification mycologique dans des populations à risque (oncohématologie, réanimation…) et qu’ils sont recherchés dans le sang uniquement (sérum ou plasma).

Concernant la recherche des Ac anti-Candida, les données recueillies concernaient principalement l’Ac anti-Mn dont la détection est associée à l’Ag Mn afin d’augmenter la performance diagnostique. La technique utilisée était une méthode immunoenzymatique de type ELISA qui ne nécessite pas d’examen de confirmation par une autre technique.

Concernant la recherche de l’antigène soluble, le BG, marqueur panfongique, est détecté par une technique utilisant un dosage colorimétrique basé sur une réaction enzymatique et qui ne nécessite pas d’examen de confirmation par une autre technique.

L’interprétation des résultats se fait toujours en complément des données cliniques du patient et des résultats des examens complémentaires. Cependant, la stratégie d’utilisation (moment du dosage, modalités de suivi, fréquence des prélèvements) n’est pas encore établie, notamment par manque de données probantes.

Documents

Mis en ligne le 18 oct. 2017