English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Évaluation des technologies de santé

Évaluation des dispositifs de drainage et de recueil des urines et des selles

Rapport d’évaluation de la CNEDiMTS

Date de validation
juin 2017

L’évaluation réalisée a porté sur les dispositifs destinés à pallier une rétention ou une incontinence urinaire ou fécale inscrits sur la LPPR.

Il s’agit :

  • des dispositifs de drainage et d’irrigation vésicale,
  • des dispositifs de recueil des urines, qu’elles soient évacuées par l’urètre, par une sonde, par  un cathéter ou par une stomie,
  • des dispositifs de recueil des matières fécales,
  • des dispositifs non implantables destinés à éviter les fuites involontaires d’urines ou de matières fécales,
  • des accessoires associés aux dispositifs cités ci-dessus

 

Cette évaluation avait pour objectif de répondre aux questions identifiées dans la feuille de route qui portaient sur :

  • les indications des différents types de produits et leurs spécifications techniques minimales, dont :
    • les matériaux, notamment la pertinence de maintenir la prise en charge de dispositifs dont les matériaux sont à l’origine de réactions allergiques et le type de lubrification des sondes urinaires,
    • les tailles (calibre, longueur, volume de recueil,etc.),
    • les modalités de connexion,
    • le caractère stérile ou non ;
  • les conditions d’utilisation des dispositifs, et l’adéquation des conditionnements à celles-ci, en fonction notamment des indications et/ou de l’implication d’un tiers lors de la réalisation des soins ;
  • la commodité d’emploi des produits en fonction des aptitudes ou des activités des personnes ;
  • les associations de produits requises ou facultatives ;
  • les prestations de services.

 

La méthode utilisée est fondée sur :

  1. l’analyse critique des données de la littérature scientifique ;
  2. l’analyse des données transmises par les industriels ;
  3. la position des professionnels de santé réunis dans un groupe de travail ;
  4. la relecture des propositions du groupe de travail par les conseils nationaux professionnels, les associations de professionnels et les associations de patients concernés.

Les industriels, les prestataires de services et distributeurs de matériels et les organismes payeurs ont été sollicités au cours du travail.

Documents

Mis en ligne le 23 juin 2017