English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
Avis sur les Médicaments

ILARIS (canakinumab), inhibiteur de l’interleukine 1

Substance active (DCI)
  • canakinumab
MALADIE RARE - Nouvelle indication

Nature de la demande
Extension d'indication

Avis de la CT du 09 novembre 2017

Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge de 3 syndromes inflammatoires

  • ILARIS a l’AMM dans le traitement de trois formes de fièvres récurrentes héréditaires chez les adultes, adolescents et enfants de 2 ans et plus :
    •  le syndrome périodique associé au récepteur du TNF (TRAPS),
    •  le syndrome de l’hyperimmunoglobulinémie D (HIDS)/ le déficit en mévalonate kinase (MKD) et,
    •  la fièvre méditerranéenne familiale (FMF).
  • Sa supériorité  par rapport au placebo a été démontrée dans ces 3 maladies en termes de résolution de la crise initiale à 15 jours et d’absence de nouvelle  poussée dans les 4 mois qui suivent le traitement. 

  • ILARIS n’a pas montré d’effet en prévention de l’amylose secondaire, source de morbidité et de mortalité, à long terme.


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par ILARIS est important uniquement dans le traitement :

  • des formes sévères avec de fréquents accès fébriles auto-inflammatoires ou une persistance d’un syndrome inflammatoire biologique chronique du syndrome périodique associé au récepteur du facteur de nécrose tumorale (TRAPS),
  • des formes sévères avec de fréquents accès fébriles auto-inflammatoires ou une persistance d’un syndrome inflammatoire biologique chronique du syndrome de l’hyperimmunoglobulinémie D/déficit en mévalonate kinase (HIDS/MKD),
  • de la fièvre méditerranéenne familiale (FMF) résistante à la colchicine.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

IV (mineur)

Considérant :

  • la démonstration de la supériorité du canakinumab par rapport au placebo dans l’étude CLUSTER (3 cohortes étudiées sur 4 périodes avec le même critère de jugement à 2 composantes au même terme alors que ce n’est pas adapté pour l’une des composantes à savoir la résolution de la crise initiale notamment pour le HIDS/MKD et la FMF),
  • l’absence de démonstration de la prévention de l’amylose secondaire, complication majeure susceptible d’engager le pronostic vital, mais la difficulté de réaliser cette démonstration dans le cadre de cette étude,
  • le besoin médical dans les formes sévères de ces trois syndromes de fièvres périodiques,

la commission de la Transparence considère qu’ILARIS apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la stratégie de prise en charge de ces trois syndromes inflammatoires (TRAPS, HIDS/MKD et FMF résistante à la colchicine).


Documents

Version Anglaise

Code ATC
  • L04AC08
Laboratoire / fabricant
NOVARTIS PHARMA S.A.S.

Présentation

ILARIS, Solution injectable (code CIS : inc)
ILARIS 150 mg, poudre pour solution injectable, flacon (B/1) - Code CIP : 3400930089514

ILARIS 150 mg, poudre et solvant pour solution injectable (code CIS : 61415541)
1 flacon(s) en verre - 1 flacon(s) en verre de 5 ml avec 1 seringue(s) avec 1 aiguille(s) avec 2 adaptateurs avec 4 tampon(s) alcoolisé(s) - Code CIP : 3400921787597

ILARIS 150 mg, poudre pour solution injectable (code CIS : 66684652)
1 flacon(s) en verre - Code CIP : 3400939745763

Mis en ligne le 06 mars 2018

VOIR AUSSI