English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
18 décembre 2017 | Communiqué de presse

Prise en charge des APSI : la HAS ouvre son projet de recommandation à la consultation publique

La HAS ouvre aujourd’hui une consultation publique dans le cadre de ses travaux sur les conditions de prise en charge des allergènes préparés spécialement pour un patient (APSI). Tous les acteurs concernés sont invités à s’exprimer jusqu’au 21 janvier 2018 sur différents items tels que l’efficacité de ces produits, leur tolérance ainsi que leur place dans la prise en charge des allergies. Au terme de cette consultation, l’ensemble des contributions permettra d’enrichir et de finaliser la recommandation de la HAS.

Les APSI sont des allergènes préparés spécialement pour un seul patient selon son profil allergique, suivant la prescription d’un médecin allergologue. Ces traitements individualisés sont utilisés dans la désensibilisation à des allergènes entrainant des rhinites, des rhino-conjonctivites ou de l’asthme à composante allergique majoritaire.

Saisie par la Direction de la Sécurité sociale, et s’appuyant sur les données de la science, la HAS a élaboré un projet de recommandation sur les conditions de prise en charge des APSI. Avant de le finaliser, l’Institution ouvre une consultation publique dès aujourd’hui. Cette procédure s’inscrit dans le cadre d’un nouveau processus d’élaboration de recommandation de la HAS, associant rigueur scientifique, transparence et concertation.

Une recommandation sur les conditions de prise en charge des APSI

Afin de formuler ce projet de recommandation, le Collège de la HAS a pris en compte plusieurs critères :

  • la gravité des allergies concernées ;

  • la place des APSI dans la stratégie thérapeutique ;

  • leur efficacité et leurs effets indésirables éventuels ;

  • leur intérêt pour la santé publique ;

  • ainsi que les alternatives disponibles.

Une consultation publique pour établir une recommandation concertée

Avant d’aborder une 2è phase de travail, la HAS soumet une recommandation provisoire qu’elle souhaite enrichir et finaliser après avoir consulté l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des APSI (associations, patients, professionnels, sociétés savantes, industriels,…). L’objectif est de prendre en compte les préoccupations de tous par le biais d’une consultation publique. Dès aujourd’hui et jusqu’au 21 janvier, toute personne concernée est ainsi invitée à consulter ce projet sur le site de la HAS et à faire part de ses commentaires.

La 2è phase du travail à l’issue de la consultation publique consistera en une analyse des observations recueillies par le Collège de la HAS qui émettra sa recommandation finale.

 

Mis en ligne le 18 déc. 2017