English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
Depuis le 1er avril 2018, la HAS a repris les missions et travaux de l'Anesm
impression

Repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées - Volet Ehpad

Champ et objectif

Le repérage du risque de perte d’autonomie, ou de son aggravation, pour les personnes âgées croise des problématiques différentes selon que les professionnels travaillent à domicile ou en établissement et selon qu’ils travaillent dans une structure délivrant des actes de soins ou non.

L’objectif des travaux de l’Anesm autour de cette thématique est d’apporter un appui aux structures sociales et médico-sociales dans le repérage de la perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées. L’Agence propose ainsi des recommandations pour les responsables d’encadrement afin d’aider les professionnels avec un diplôme de niveau V, ou sans diplôme, dans ce repérage (Auxiliaire de vie, aide-soignant, aide-médico-psychologique, assistant de soins en gérontologie, etc.).
 

Les recommandations concernent tout particulièrement les professionnels qui interviennent dans les établissements et services suivants :

  • Volet domicile : les services d’aide, d’accompagnement et de soins à domicile visés par l’alinéa 6° de l’article.
  • Volet Ehpad  : les établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) visés par l’alinéa 6° de l’article L.312-1, I du CASF.
  • Volet résidences autonomie : les établissements pour personnes âgées (Ehpa) visés par l’alinéa 6° de l’article L.312-1, I du CASF.

Les repères qui seront fournis dans les recommandations pourront également être un support d’échanges et de réflexions avec les personnes accompagnées, leurs aidants, les associations d’usagers, et les autres acteurs de l’accompagnement des personnes âgées et de leurs proches.

Volet Ehpad

En première partie, les recommandations proprement dites sont déclinées en 4 chapitres :

  • Chapitre 1 - Mettre en place un dispositif de veille permettant d’identifier l’émergence de nouveaux besoins pour des personnes accueillies
  • Chapitre 2 - Partager l’analyse des signes repérés des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation
  • Chapitre 3 - Adapter les réponses lorsque les personnes accueillies montrent des signes de perte d’autonomie ou d’aggravation de la perte d’autonomie
  • Chapitre 4 - S’approprier les recommandations de bonnes pratiques concernant le repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation

Une fiche « Evaluer ses activités et la qualité des prestations délivrées » est présentée à la fin des recommandations afin d’identifier les activités et la qualité des prestations réalisées au regard de l’ensemble des recommandations sur cette thématique.

Puis, en seconde partie, afin de faciliter l’appropriation des recommandations, vous trouverez :

  • une grille de lecture à travailler en équipe a été élaborée afin d’identifier les principaux signes d’altération de la personne. Une attention particulière sera ainsi portée :
    • aux nouveaux résidents ;
    • aux personnes de retour dans l’Ehpad suite à une hospitalisation ;
    • aux personnes confrontées à un événement particulier (décès d’un proche, annonce d’une maladie etc.).

Date de validation
février 2016

Documents

Mis en ligne le 15 févr. 2016