English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
Depuis le 1er avril 2018, la HAS a repris les missions et travaux de l'Anesm
impression

L’outil de repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation

À la demande des représentants des services à domicile, un outil a été élaboré par l’Anesm, avec leur collaboration, ainsi qu’avec le soutien d’experts. L’outil a pour objectifs :

  • de doter les professionnels intervenants réguliérement au domicile (auxiliaires de vie sociale, aides-soignants, etc.) d’un outil simple permettant d’identifier un changement dans la situation, le comportement et/ou l’environnement de la personne accompagnée et/ou de son aidant ;
  • d’organiser une alerte sur la situation à risque au responsable dans le but d’ajuster l’accompagnement et/ou éventuellement de réadapter le projet personnalisé, voire inviter la personne âgée à consulter son médecin traitant ;
  • d’assurer une traçabilité de cette information ;
  • de prévenir le risque de perte d’autonomie ou de son aggravation.

 

L’outil vient en appui des recommandations sur le repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées concernant les professionnels qui interviennent dans les établissements et services suivants :

  • Volet domicile : les services d’aide, d’accompagnement et de soins à domicile visés par l’alinéa 6° de l’article.
  • Volet résidences autonomie : les établissements pour personnes âgées (Ehpa) visés par l’alinéa 6° de l’article L.312-1, I du CASF.

L’outil a reçu un avis favorable du Comité d’orientation stratégique et du Conseil scientifique de l’Anesm puis a été validé et adopté par le directeur de l’Agence, M. Didier Charlanne. Retrouvez ci-contre la décision d’adoption de l’outil de repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation.

Documents

Mis en ligne le 15 févr. 2016