English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
30 mai 2018 | Communiqué de presse

Améliorer le travail en équipe afin de réduire les évènements indésirables associés aux soins : le programme Pacte prêt à être déployé

La HAS a finalisé l’élaboration du programme Pacte, qui vise à l’amélioration continue du travail en équipe afin de sécuriser la prise en charge du patient. Elle le met aujourd’hui à la disposition des établissements de santé. Ce programme collaboratif pluri-professionnel, issu d’expérimentations de terrain, comporte de nombreux outils opérationnels.

L’analyse des causes des événements indésirables associés aux soins (EIAS) montre qu’il existe un lien avec le travail en équipe : défaut d’organisation, de vérification, de coordination ou de communication. Sur plus de 47 000 événements analysés[1], 3 principales causes ont pu être identifiées : 27 % surviennent à cause de dysfonctionnements liés à l’équipe, 23% sont liés aux tâches à accomplir et enfin 15% sont liés au patient lui-même. Les défaillances humaines, cognitives ou comportementales se traduisent très souvent par une communication et une coordination défaillantes lors des différentes étapes de la survenue d’un évènement indésirable. L’amélioration de la sécurité passe donc par la prise en compte du facteur humain et organisationnel et une action ciblée sur le travail en équipe (compétences non techniques), l’organisation des soins et la culture de sécurité.

Un programme d’amélioration du travail en équipe élaboré à partir du terrain

Forte de ce constat, la HAS a construit et testé auprès d’équipes volontaires les premiers programmes et une série d’outils entre 2013 et 2016. A l’issue de ce travail innovant de conceptualisation et d’expérimentation qui a confirmé le rôle et la force de l’équipe, la HAS dispose aujourd’hui d’un dispositif très complet en matière de sécurité du patient. Elle souhaite le mettre à disposition des équipes et le déployer en s’appuyant sur des partenaires appelés à prendre le relais. Des projets de partenariat sont en cours avec les structures régionales d’appui à la qualité des soins et à la sécurité des patients (SRA) pour élaborer un programme de formation, assurer l’accompagnement des équipes et développer le partage d’expérience.

Passer d’une équipe d’experts à une équipe experte 

Concrètement, des équipes volontaires soutenues par leur direction s’engagent pour deux ans autour d’un enjeu d’amélioration lié à la prise en charge d’un patient qui fait consensus. Le démarrage du programme passe par la désignation d’un binôme référent, interne à l’équipe, ainsi que d’un facilitateur chargé d’accompagner le binôme référent et éventuellement d’animer certaines séquences.

Ce programme est structuré autour de 3 étapes clés :

  • Une phase de diagnostic (d’une durée maximum de 8 mois)

Il s’agit d’identifier les difficultés de fonctionnement du travail en équipe au quotidien. Les équipes doivent notamment réaliser :

    • une enquête culture sécurité[2];
    • une animation de Crew Resource Management en Santé (CRM Santé), outil conçu spécifiquement pour permettre le diagnostic du fonctionnement de l’équipe ciblé sur les facteurs humains ;
    • une analyse de la pratique réelle au regard du problème choisi par l’équipe.

Cette première phase se concrétise par la formulation d’un programme partagé d’actions hiérarchisées.

  •  Une phase de mise en œuvre et de suivi des actions identifiées (d’une durée maximum de 1 an) qui implique les 3 acteurs du système:
    • l’équipe (développement de la gestion des risques en équipe ; communication entre professionnels avec l’outil «SAED» ; dynamique d’équipe avec les outils « briefing/débriefing » ou des fiches d’animation de l’équipe; leadership avec le module d’animation);
    • le patient (implication du patient dans l’équipe ; communication avec le patient avec les différents outils proposés dont «l’outil faire dire») ;
    • la gouvernance (avec des outils prochainement disponibles).
  •  Une phase de bilan à 2 ans (d’une durée de 6 mois maximum)

Cette phase est l’occasion d’une triple évaluation : évaluation de la maturité de l'équipe (via une enquête culture sécurité et via la réalisation d'une matrice de maturité pour évaluer les comportements à partir d’événements indésirables), évaluation des pratiques collaboratives (via un « patient traceur » ciblé sur l’évaluation des pratiques collaboratives et l’implication du patient), évaluation des résultats (par un questionnaire de mesure de la satisfaction des professionnels engagés dans Pacte et par des indicateurs établis avec les professionnels dont notamment la satisfaction des patients).

Une panoplie d’outils adaptés à chaque phase du programme et aux différents acteurs

Le programme propose des méthodes et outils clés en main (« Crew Resource Management en Santé* (CRM Santé) », « Matrice de maturité Pacte », « Module évaluation des pratiques collaboratives ») ; des supports pédagogiques, telles que des fiches explicatives, des présentations orales. Certaines thématiques peuvent être approfondies avec des supports ou des liens complémentaires. Le facilitateur dispose d’un « guide animateur » pour l’accompagner pas à pas dans la démarche. Ces documents sont disponibles directement sur le site de la HAS ou par l’intermédiaire de la plateforme Pacte permettant la gestion du projet et l’accès aux supports. Des mises à jour et des évolutions intégrant le partage d’expérience sont prévues.

A terme, la mise en œuvre de Pacte sera prise en compte dans le cadre de la certification des établissements de santé.


[1] Base de retour d’expérience de l’accréditation (HAS)

[2] Avec la version française validée par le Comité de coordination de l’évaluation clinique et de la qualité en Aquitaine (CCECQA) du « Hospital Survey On Patient Safety Culture (HSOPSC) » développé sous l’égide de l’agence américaine Agency for Healthcare Research and Quality

Mis en ligne le 30 mai 2018
Le Webzine de la HAS
Accès au Webzine de la HAS

Vos interlocuteurs

Service de presse HAS

  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter

VIDÉO

Cancer du poumon : conditions non réunies pour un dépistage chez les fumeurs