impression
Évaluation des technologies de santé

Évaluation des actes de biologie médicale relatifs à la prise en charge de l’infection à Helicobacter pylori

Date de validation
avril 2019

 

Objectif

L’objectif de ce travail est d’évaluer à différentes étapes des stratégies de prise en charge de l’infection à H. pylori chez l’adulte (rapport HAS, mai 2017) et l’enfant (algorithme de la Société française de pédiatrie, mai 2017) les tests suivants :

  • le test respiratoire à l’urée marquée au 13C (TRU13C) et la recherche d’antigène fécal par rapport à la sérologie dans une situation : dépistage des adultes à risque mais asymptomatiques ;

  • les techniques d’amplification génique pour détecter H. pylori puis les mutations de résistance à la clarithromycine par rapport à la culture puis l’antibiogramme, sur biopsie gastrique dans trois situations : patients adultes asymptomatiques mais positifs au dépistage, patients adultes à « risque élevé » et enfants ;

  • la recherche d’antigène fécal par rapport au TRU13C dans le contrôle de l’éradication de H. pylori dans deux situations : adultes et enfants.

 

Méthode

La méthode d’évaluation a consisté à réaliser une analyse critique des données de la littérature scientifique identifiée par une recherche systématique et sélectionnée sur des critères explicites, puis à recueillir le point de vue argumenté des organismes professionnels de santé concernés (médecine générale, hépato-gastroentérologie, pédiatrie, infectiologie, biologie des agents infectieux-hygiène hospitalière, Centre national de référence des campylobacters et des hélicobacters) par questionnaire écrit.

 

Conclusion

En ce qui concerne le dépistage des personnes ou patients adultes asymptomatiques à risque d’infection à H. pylori, le TRU13C et la recherche d’antigène fécal peuvent être utilisés en tenant compte des précisions suivantes :

  • contrairement à la sérologie, le TRU13C et la recherche de l’Ag fécal ne doivent pas être réalisés en cas de traitement antérieur par antisécrétoire (IPP ou anti-H2) (deux semaines) ou antibiotique (quatre semaines) ;

  • le TRU13C ne doit pas être réalisé chez des patients présentant une anxiété par rapport à la réalisation de ce test ou des difficultés de compréhension ;

  • pour la réalisation de la recherche de l’Ag fécal, une attention doit être portée sur le choix des réactifs ayant la meilleure exactitude diagnostique (sensibilité et spécificité) car l’évaluation a montré une variabilité de cette exactitude en fonction des réactifs utilisés et sur les conditions de transport des selles ;

  • le TRU13C et la recherche de l’Ag fécal sont spécifiques des infections actives, alors que la sérologie reste positive après la guérison ;

  • pour un patient, seul un examen doit être réalisé (sérologie, TRU13C ou recherche de l’Ag fécal).


En ce qui concerne le diagnostic de l’infection à H. pylori, associé à la détection de la résistance à la clarithromycine chez les patients adultes asymptomatiques positifs à l’examen de dépistage, les patients adultes à « risque élevé » et chez les enfants, l’amplification génique permettant de détecter cette bactérie puis les mutations de résistance à cet antibiotique peut être utilisée en tenant compte des précisions suivantes :

  • en cas de non-détection de la bactérie, le recours à la culture n’est pas nécessaire ;

  • en cas de non-détection de mutation de résistance à la clarithromycine, ce seul résultat suffit, sans réalisation de culture et d’antibiogramme, à prescrire le traitement guidé adéquat ;

  • en cas de détection de mutation de résistance à la clarithromycine, la réalisation d’une culture et d’un antibiogramme est alors nécessaire pour détecter une éventuelle résistance à la lévofloxacine avant de prescrire le traitement guidé adéquat.


En ce qui concerne le contrôle de l’éradication, chez les adultes et les enfants, la recherche d’antigène fécal peut être utilisée en tenant compte des précisions suivantes :

  • une attention doit être portée sur le choix des réactifs ayant la meilleure exactitude diagnostique (sensibilité et spécificité) car l’évaluation a montré une variabilité de cette exactitude en fonction des réactifs utilisés et sur les conditions de transport des selles ;

  • la recherche de l’Ag fécal est surtout intéressante lorsque le TRU13C ne peut être réalisé (par exemple, enfant en bas âge, patient avec difficultés de compréhension) ;

  • pour un patient, seul un examen doit être réalisé (TRU13C ou recherche de l’Ag fécal).

Documents

Mis en ligne le 26 Apr 2019