icone-retour-accueil  > En Établissements  >  Des solutions pour la sécurité du patient

Des solutions pour la sécurité du patient

30.11.2018

L’accréditation des médecins et des équipes médicales est une démarche volontaire qui a pour objectif d’améliorer la qualité et la sécurité des soins délivrés aux patients, en construisant une démarche de retour d’expérience à partir d’évènements indésirables associés aux soins (EIAS) déclarés. Les enseignements tirés de l’analyse de ces EIAS conduisent à l’élaboration de « solutions pour la sécurité du patient » (SSP). Celles-ci, destinées aux professionnels, ont pour objectifs d’améliorer les pratiques, de prévenir la survenue d’évènements indésirables, et, lorsqu’ils surviennent, d’en atténuer les conséquences.

 

 chirurgie bistouri reduit

SSP « Comment gérer les risques associés à l’utilisation du bistouri électrique au bloc opératoire ? »

Novembre 2018

Cette SSP est fondée sur l’analyse approfondie d’accidents liés à la diffusion thermique et à la dispersion du cou­rant électrique lors de son utilisation, à l’origine des EIAS survenus et signalés (risques de brûlures cutanées, viscérales, ou encore d’in­cendies en salle d’opération).

La SSP s’applique à l’utilisation du bistouri électrique monopolaire ou bipolaire (électrochirurgie à haute fréquence) au bloc opératoire et dans les sites interventionnels. Les professionnels concernés sont : les équipes interventionnelles (chirurgiens, praticiens, infirmier(e)s de bloc opératoire – Ibode, infirmier(e)s anesthésistes – IADE, infirmier(e)s circulants et ins­trumentistes, gestionnaire du bloc, infirmier(e)s d’endoscopie), le personnel biomédical et de la stérilisation.

Le document, organisé en trois parties (prévenir, récupérer et atténuer les risques associés) s’accompagne de 5 fiches spécifiques à la chirurgie viscérale et digestive, la chirurgie infantile, la chirurgie orthopédique et traumatologique, la gastro-entérologie et la gynécologie-obstétrique. Une fiche concernant la prévention et la conduite à tenir devant un feu au bloc opératoire est également disponible.

 
 Chirurgie

SSP « No Go au bloc opératoire : comment renforcer les barrières de sécurité ? »  

Novembre 2018

La SSP se rapporte à l’arrêt immédiat et imprévu de l’acte chirurgical au bloc opératoire avant l'incision cutanée (appelé No Go). Elle s’appuie sur le retour d’expérience des EIAS déclarés par les adhérents d’Orthorisq (organisme agréé des chirurgiens orthopédistes et traumatologues). Elle s’applique à tout type de chirurgie réalisée au bloc opératoire et s’adresse aux équipes des services de soins et du bloc opératoire, ainsi qu’aux professionnels concernés par la gestion des matériels et des dispositifs médicaux de chirurgie.

Organisée en trois temps (prévenir, récupérer et atténuer les risques associés), la SSP s’accompagne de deux annexes : une actualisation de la check-list « Sécurité du patient au bloc opératoire » (version 2018) et une fiche sur un outil d’aide à la décision, intitulée « Pour décider » (aide cognitive en cas de situation inattendue).