Rechercher

Accident vasculaire cérébral. Pertinence des parcours de rééducation/réadaptation après la phase initiale de l’AVC

Mis en ligne le 6/11/19

Note de problématique

L’AVC est un facteur de risque majeur de dépendance, représentant la première cause de handicap non traumatique, la deuxième cause de démence. Les victimes d’AVC conservent dans 40 % des cas des séquelles de gravité diverse, dans 25 % des séquelles lourdes après un an. L’AVC est aussi une des causes d’entrée en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).  Alors que la prise en charge de l’AVC en phase aigüe a progressé depuis la mise en œuvre du Plan AVC (2010-2014), des améliorations restent nécessaires pour la prise en charge des handicaps post AVC en SSR comme en ville. L’accès aux soins de qualité reste en effet considéré comme insuffisant et inégal sur le territoire.

Cette note de problématique présente un état des lieux de la littérature, ciblé sur les modalités de prise en charge de rééducation/réadaptation des patients après la phase initiale de l’AVC.

Les principaux messages à retenir pour une prise en charge optimale concernent :

  • La réalisation précoce de l’évaluation initiale, à partir d’outils standardisés, validés. L’implication d’équipes professionnelles spécialisées multidisciplinaires ;

  • La prise en compte de la sévérité de l’AVC, du pronostic de récupération, des déficits pour définir les besoins de rééducation/réadaptation ;

  • L’organisation de consultations pluridisciplinaires impliquant les équipes des UNV et des SSR spécialisés pour décider de l’orientation des patients dans les parcours adaptés ;

  • L’initiation précoce du programme de rééducation/réadaptation, comportant des séances d’au moins 45 minutes par type de rééducation, au moins 5 jours par semaine, et organisé de manière coordonnée et pluridisciplinaire, privilégiant le recours aux SSR spécialisés « Affections du système nerveux »  

Confronté à l’avis exprimé par les professionnels sur les difficultés de mise en œuvre en pratique de ces recommandations, cette note propose de compléter celles-ci par l’élaboration d’outils d’aide à l’orientation des patients dans les parcours de rééducation/réadaptation. Une attention particulière sera donnée à l’identification de situations déviantes et leur prise en charge.

Date de validation - mai 2019

Documents

Mots clés