Rechercher

Maîtrise statistique des processus en santé (MSP)

Guide méthodologique - Mis en ligne le 01/06/05

 

Cette méthode d’amélioration continue de la qualité des soins est basée sur le suivi chronologique d'indicateurs pré-établis.

 

Si un processus ou une prise en charge des soins peut-être caractérisé par un (ou plusieurs) indicateur(s), alors la MSP permet le suivi et l'identification du comportement de cet indicateur en analysant sa variation. Cette méthode nécessite des ressources humaines (professionnels de la qualité, statisticiens, expertise MSP) et matérielles (informatisation, base de données) la réservant à une utilisation préférentielle dans les structures de soins.

La variation de l'indicateur peut être due à :

  • des causes spéciales, irrégulières, inhabituelles et pour lesquelles une étiologie peut être retrouvée : le comportement de l'indicateur n'est alors pas prédictible ;
  • des causes communes, fréquentes, aléatoires, structurelles, inhérentes au processus étudié. Un système ou processus qui n'est soumis qu'à des causes communes est dit "maîtrisé", il est alors prédictible et, le cas échéant, modélisable.

Une démarche d'amélioration continue de la qualité s'attache à la réduction de la variabilité des résultats du processus. Pour cela il est indispensable d'identifier le type de causes présentes afin de prendre des décisions adaptées et efficientes. Il faut d'abord dépister et éliminer les causes spéciales afin de "maîtriser" le processus. Dans un deuxième temps on peut diminuer une variabilité résiduelle trop importante, due aux causes communes, en modifiant le processus lui-même.

Cette méthode peut être intégrée dans la procédure de certification des établissements de santé.

Date de validation - juin 2005

Documents

En savoir +

Mots clés