English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée

Recherche

5 résultats pour votre recherche "avc" et "Saisir vos mots cl%C3%A9s" dans le titre et le résumé.

Trier par : Pertinence - Titre - Date

Masquer les résumés

1. Actualisation de la revue de la littérature d’une recommandation en santé publique sur la « Détection précoce du mélanome cutané »
Recommandation en santé publique  - Mis en ligne le 25/1/2013

La HAS et l’INCa se sont associés dans un travail d’actualisation de la littérature faisant suite au rapport HAS 2006 sur la Détection précoce du mélanome cutané et des enquêtes de pratique auprès des professionnels de santé afin de redéfinir les facteurs de risque de mélanome cutané et le parcours de soins optimal pour la détection précoce de ce cancer cutané.

2. ALD n° 30 - Mélanome cutané
Guide maladie chronique  - Mis en ligne le 20/3/2012

L’objectif de ce guide destiné aux médecins traitants (loi n° 2004-810 du 13 août 2004 relative à l’assurance maladie) est d’expliciter la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients adultes ayant un mélanome cutané.

Ce guide médecin est accompagné d’un guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue.

3. Label conjoint INCa-HAS - Carcinome épidermoïde cutané : prise en charge diagnostique et thérapeutique
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 8/7/2010

Ces recommandations, réalisées selon une méthode de type ADAPTE, portent sur la prise en charge des carcinomes épidermoïdes cutanés (CEC) et de leurs précurseurs chez l'adulte immunocompétent en France, en ambulatoire ou en milieu hospitalier. Elles ont pour objectifs :

  • de clarifier la terminologie utilisée pour décrire les différentes formes des CEC et de leurs précurseurs ;
  • de proposer une classification pronostique des CEC tenant compte de différents facteurs cliniques et histologiques ;
  • de recommander une prise en charge diagnostique et thérapeutique des CEC, adaptée aux facteurs pronostiques précédemment identifiés ;
  • d'optimiser une prise en charge diagnostique et thérapeutique des précurseurs des CEC ;
  • de rappeler les principes de la prévention primaire des CEC et de leurs précurseurs et du dépistage de sujets identifiés à risque de CEC.

Ces recommandations de bonne pratique ont reçu le label conjoint HAS-INCa. Ce label signifie que les recommandations ont été élaborées selon les procédures et les règles méthodologiques préconisées par l’INCa et la HAS. Toute contestation sur le fond doit être portée directement auprès de la société promotrice.

Le texte de ces recommandations produites par la Société française de dermatologie est disponible sur le site de l’INCa et de la Société française de dermatologie.

4. Stratégie de diagnostic précoce du mélanome
Recommandation en santé publique  - Mis en ligne le 23/11/2006

Le mélanome est un cancer cutané peu fréquent en comparaison du carcinome épithélial mais il est le plus grave car sa capacité à métastaser met en jeu le pronostic vital du patient. Le diagnostic des mélanomes in situ (stade précoce) ou ceux de faible épaisseur non métastasés permettrait de réduire la mortalité liée à ce cancer. Le rapport Stratégie de diagnostic précoce du mélanome discute des actions à mettre en place en 2006 pour améliorer et promouvoir le diagnostic précoce du mélanome : définition des populations à risque, formation des médecins, parcours de soins (du médecin traitant vers le dermatologue).

5. Prise en charge diagnostique et thérapeutique du carcinome basocellulaire de l’adulte
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/3/2004

Le premier objectif de ces recommandations est de proposer une classification des carcinomes basocellulaires (CBC) tenant compte des différents facteurs pronostiques et permettant de clarifier les terminologies utilisées.
Le second objectif est de proposer une prise en charge diagnostique et thérapeutiqueadaptée aux différentes situations rencontrées. Les différentes méthodes de traitement sont évaluées : exérèse chirurgicale (chirurgie de Mohs incluse avec analyse médico-économique), radiothérapie, cryothérapie, curetage-électrocoagulation, laser, photothérapie dynamique, traitements chimiques.

impression