English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée

Recherche

9 résultats pour votre recherche "avc" et "Saisir vos mots cl%C3%A9s" dans le titre et le résumé.

Trier par : Pertinence - Titre - Date

Masquer les résumés

1. Infections Associées aux Soins (ex-Tableau de Bord des Infections Nosocomiales)
Etudes et Rapports  - Mis en ligne le 15/12/2016

Résultats nationaux campagne 2016 sur les Infections Associées aux Soins (ex-TBIN)

2. Comment réagir face à la présence d’humidité dans des boites d’instruments stériles après incision du patient ?
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 17/3/2015

La présence d’humidité dans les boîtes d’instruments stériles crée un doute sur la stérilité de ces instruments, les rendant en théorie inutilisables. Cette situation a été mise en évidence par des déclarations spontanées d’évènements indésirables associés aux soins (EIAS) rencontrés par des chirurgiens orthopédistes et traumatologiques. L'analyse de ces EIAS ainsi qu'une analyse de la littérature a permis à Orthorisq de proposer, en partenariat avec la HAS, une solution pour la sécurité des patients.

3. Prothèse de hanche ou de genou : diagnostic et prise en charge de l'infection dans le mois suivant l’implantation
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 8/4/2014

L’objectif de ce travail est d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients adultes avec infection sur prothèse de hanche ou de genou dans le mois suivant l’implantation.

4. Label de la HAS - Protection personnelle antivectorielle à l'attention du voyageur, des expatriés, des résidents et des nomades
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 29/11/2010

Ces recommandations portent sur la place de la protection personnelle antivectorielle (PPAV). Celle-ci n’agit pas sur l’agent responsable d’une maladie transmissible (par exemple : le plasmodium dans le cas du paludisme), mais sur l’organisme qui le transmet à l’homme (le vecteur : l’anophèle dans cet exemple). Elles ont pour objectifs principaux :

  • de définir la place de la protection personnelle antivectorielle ;
  • de proposer aux prescripteurs médecins ou pharmaciens des recommandations argumentées consensuelles et pratiques pour l’optimisation de la PPAV ;
  • de décliner la mise en œuvre de la PPAV au niveau individuel : voyageurs, résidents et populations nomades traversant des zones à risque de transmission de maladies vectorielles, départements et territoires d’outre-mer français et certaines régions de métropole, pays étrangers ;
  • de préciser les mesures de lutte antivectorielle associées : pulvérisations intra-domiciliaires d’insecticides rémanents, moustiquaires de fenêtres ou de portes ;

Ces recommandations de bonne pratique ont reçu le label de la HAS. Ce label signifie que les recommandations ont été élaborées selon les procédures et règles méthodologiques préconisées par la Haute Autorité de Santé (HAS). Toute contestation sur le fond doit être portée directement auprès de la société promotrice.

Le texte de ces recommandations produites par la Société de Médecine des Voyages est disponible sur le site de la Société de Médecine des Voyages.

5. Critères d’EPP pour les maladies infectieuses
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 27/8/2008
6. Hygiène et prévention du risque infectieux en cabinet médical ou paramédical
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 27/11/2007

Ces recommandations ont pour objectif la réduction des infections transmises lors d’actes de soin, notamment par les dispositifs médicaux, la réduction des infections croisées et le contrôle du risque infectieux lié à l’environnement.

Le cabinet médical ou paramédical, comme lieu particulier pour la mise en œuvre des mesures d’hygiène et de prévention du risque infectieux, est l’objet de ces recommandations.

Les recommandations abordent les questions suivantes : 1. Quelle organisation pour le cabinet médical ou paramédical et quels sont les entretiens des locaux et matériaux ? 2. Comment choisir et traiter le matériel médical ? 3. Quel doit être le niveau d’exigence d’hygiène des professionnels de santé ? Quelles sont les précautions standard à appliquer ? 4. Quelles sont les précautions supplémentaires à adopter et quelles sont les conditions de réalisation des gestes selon leur niveau d’invasivité ? 5. Quelles précautions prendre en fonction des risques spécifiques de certains patients ou de certains risques épidémiques ?

7. Pose et entretien des cathéters veineux périphériques
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/4/2007

Onze critères de qualité ont été élaborés et sélectionnés à partir de la recommandation de bonne pratique Prévention des infections liées aux cathéters veineux périphériques et constituent des éléments simples et opérationnels de bonne pratique.

8. Prévention des infections liées aux cathéters veineux périphériques
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/11/2005

L'objectif de ces recommandations professionnelles est de prévenir les infections liées aux cathéters veineux périphériques.
Les recommandations abordent les points suivants : - Choix du cathéter - Pose du cathéter - Utilisation du cathéter - Entretien du cathéter - Surveillance - Formation, évaluation

Ces recommandations sont complétées par une série de critères de qualité pour l'évaluation et l'amélioration des pratiques professionnelles.

9. Stérilisation des dispositifs médicaux : la conduite des cycles de stérilisation
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/12/2004

Les critères d’évaluation permettent d’améliorer la pratique professionnelle avec la méthode de l’audit.

impression