English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée

Recherche

3 résultats pour votre recherche "avc" et "Saisir vos mots cl%C3%A9s" dans le titre et le résumé.

Trier par : Pertinence - Titre - Date

Masquer les résumés

1. Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : diagnostic et prise en charge
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 30/12/2011

Suite au retrait par la Haute Autorité de Santé en mai 2011 de la recommandation de bonne pratique « Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées » (publiée en mars 2008), un nouveau groupe de travail s’est vu confié la mission de réviser cette recommandation.

Les différents thèmes abordés sont :

  • la conduite à tenir devant un trouble cognitif
  • la conduite à tenir devant la suspicion d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée
  • les éléments du diagnostic étiologique de la maladie neuro-dégénérative ou vasculaire
  • la mise en place de la prise en charge
  • les traitements médicamenteux spécifiques
  • les interventions non médicamenteuses
  • les interventions portant sur les aidants (familiaux et professionnels)
  • les éléments du suivi.

Le diagnostic et la prise en charge de ces maladies nécessitent des compétences pluriprofessionnelles coordonnées. Ces recommandations sont destinées aux nombreux acteurs médicaux, mais aussi non médicaux, qui interviennent auprès de ces personnes.

Le document suivant regroupe des outils pratiques, destinés notamment aux médecins généralistes, sur le dispositif d'annonce du diagnostic et d'accompagnement d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer :

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : dispositif d’annonce du diagnostic et accompagnement

2. Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées
Recommandation en santé publique  - Mis en ligne le 1/6/2011

L’analyse porte sur le développement de la prescription de thérapeutiques nécessitant une participation active du patient en interaction ou non avec un professionnel spécialisé et faisant l’objet de recommandations de bonnes pratiques dont la validité est reconnue en France. Elle vise à identifier les freins organisationnels, économiques, socioculturels et symboliques qui existent sur le terrain et limitent le respect des recommandations de bonnes pratiques dans les pratiques de prescription. La levée des freins doit alors créer les conditions propices à la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses ; des voies d’amélioration du système de santé sont proposées dans ce sens.

3. Polyarthrite rhumatoïde : aspects thérapeutiques hors médicaments et chirurgie - aspects médico-sociaux et organisationnels
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 21/5/2007

L'objectif de ces recommandations est de répondre aux questions suivantes :
1. Quelles sont les indications des différentes prises en charge non médicamenteuses pour le traitement des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ? Sont envisagés les traitements physiques et de réadaptation (kinésithérapie, balnéothérapie et thermalisme, ergothérapie, pédicurie-podologie, appareillage), l'éducation thérapeutique du patient, les prises en charge psychologiques, les autres traitements non médicamenteux (acupuncture, régimes diététiques, ostéopathie) ainsi que les prises en charge sociale et professionnelle.
2. Quelle est la stratégie thérapeutique à adopter ? Est envisagée la place des différentes techniques entre elles en fonction de l’activité et du stade d’évolution de la polyarthrite rhumatoïde.
3. Quelles sont les stratégies de prise en charge sociale et professionnelle à adopter ? Sont envisagées la place de la médecine du travail, celle des aides sociales et celle des associations de patients.

Ces recommandations sont complétées par des séries de critères de qualité pour l'évaluation et l'amélioration des pratiques professionnelles.

impression