English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
Conférence de presse du 2 avril 2009

Interview Dr Dominique Janody, cardiologue à Reims

Dr Dominique JanodyEn quoi consiste le travail pluridisciplinaire de la réadaptation ?

La réadaptation cardiovasculaire ne repose plus uniquement sur le réentrainement physique mais fait intervenir une équipe pluridisciplinaire comprenant :  infirmière, kinésithérapeute, éducateur médico-sportif, diététicien, tabacologue et cardiologue; la présence du cardiologue étant obligatoire pendant toute la durée des séances.
Cette équipe va prendre en charge le patient en prévention secondaire pour lui permettre de reprendre une vie familiale, sociale et professionnelle dans les meilleures conditions.
Après évaluation cardiologique complète, le patient viendra deux fois par semaine puis trois fois par semaine pour un réentrainement à l’effort et des séances d’éducation individuelles ou en groupe. La reprise d’une activité professionnelle est envisagée rapidement, sous la forme de temps partiel thérapeutique par exemple. Les cardiologues se mettent petit à petit à faire de L’éducation thérapeutique a pris une place majeure dans la prise en charge en réadaptation pour mieux lutter contre les  facteurs de risque ( mauvais cholestérol, diabète, tabac, stress, sédentarité, obésité…) et favoriser les facteurs protecteurs par l’alimentation et l’activité physique.  Le médecin traitant a un rôle majeur dans cette prise en charge, car il est le plus souvent l’initiateur, il motive ensuite la poursuite et assure la surveillance
 

Quel est le bénéfice de la réadaptation physique pour le patient  

Les patients coronariens qui ont bénéficiés d’une prise en charge en éducation et réadaptation  diminuent de 25% le risque de décès, d’hospitalisation, et de pontage coronarien ou d’angioplastie coronaire. Mais trop peu en bénéficient : environ 20% des coronariens. En outre, les bénéfices sont perdus assez rapidement à l’arrêt des mesures mises en place par la réadaptation, d’où l’importance du rôle du médecin traitant et des autres professionnels de santé.
Mis en ligne le 05 mai 2009
Le Webzine de la HAS
Accès au Webzine de la HAS

Vos interlocuteurs

Service de presse HAS

  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attaché de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter

VIDÉO

Quelles difficultés identifiez-vous dans la prise en charge du patient atteint d'AVC ?

22/02/2012