English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Évaluation des technologies de santé

Evaluation de l’imagerie cardiaque non invasive dans le diagnostic des syndromes coronariens aigus non ST+ à bas risque d’évènement cardiovasculaire grave

Date de validation
mars 2015

L’objectif de cette évaluation était de déterminer si des examens non invasifs d’imagerie cardiaque pouvaient être réalisés chez des patients présentant un syndrome coronarien aigu (SCA) non ST+ à bas risque d’évènement cardiovasculaire grave, et un risque d’ischémie intermédiaire.

Les examens non invasifs étudiés ont été l’ECG d’effort, l’échocardiographie (de stress ou d’effort), la scintigraphie (de stress ou d’effort), le coroscanner et l’IRM de stress. Les critères étudiés ont été les performances diagnostiques, la sécurité, l’impact clinique, la disponibilité et le coût.

Sur cette base, la HAS estime que l’ensemble de ces examens non invasifs peut être réalisé pour ce type de patients. Les données ne permettent pas de hiérarchiser ces différents examens entre eux ; le choix se fondant sur la probabilité pré-test d’ischémie, les caractéristiques du patient et les ressources humaines (médicales et paramédicales : présence, formation, expérience) et matérielles (présence, accessibilité et disponibilité des appareils) disponibles localement. Ces conclusions de la HAS en faveur des examens non invasifs rejoignent celles des dernières recommandations en la matière (recommandations de l’European society of cardiology de 2013 et 2014).

Documents

Mis en ligne le 26 juin 2015