English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
Évaluation des technologies de santé

Tests de détermination du tropisme du VIH-1 dans le cadre du traitement avec un antagoniste du récepteur à chimiokines CCR5

Date de validation
juillet 2009

Le maraviroc (Celsentri®) est un antirétroviral qui bloque le processus d’entrée de certaines souches du VIH-1 dans les cellules hôtes par inhibition d’un des corécepteurs d’entrée présent à la surface cellulaire, le récepteur à chimiokines CCR5.

Certaines souches de VIH-1 peuvent utiliser un autre corécepteur d’entrée (le récepteur à chimiokine CXCR4). Il est donc nécessaire, avant l’établissement d’une thérapie incluant le maraviroc, de s’assurer que les souches virales plasmatiques du patient utilisent le corécepteur d’entrée CCR5.

Deux types de tests ont été développés pour la détection du tropisme viral des souches plasmatiques du patient :

  • les tests génotypiques, qui à partir du séquençage d’une zone du génome viral déterminent une probabilité de tropisme ;
  • les tests phénotypiques de tropisme qui nécessitent la mise en culture cellulaire des virus du patient.

Documents

Documents d'avis

Mis en ligne le 29 oct. 2009