English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression

Outils de sécurisation et d'autoévaluation de l'administration des médicaments

 guide medicamentjpg

 

Consultez et télécharger le guide et l'outil complémentaire

 

 

Objectifs 

La saisine de la DGOS de juin 2009 demande l’adaptation au contexte français des outils d’autoévaluation et d’amélioration de la sécurité d’administration des médicaments sur la base des travaux internationaux (Canada, USA, Australie,…), notamment pour les médicaments de niveau d’alerte élevé sur la base du bilan des déclarations des erreurs médicamenteuses (EM) du guichet des EM de l’AFSSAPS et des déclarations de pharmacovigilance.

Elle rencontre les préoccupations identifiées au sein de la HAS visant à apporter une aide aux établissements de santé dans la mise en place de leurs démarches de gestion des risques liés aux soins au moyen d’outils adaptés. Les résultats de la procédure de certification des établissements montrent d’ailleurs que les phases de dispensation, d’administration et de prescription du médicament sont parmi les 10 critères faisant l’objet du plus grand nombre de décisions.

Date de l’étude  juin 2011  

Résumé

Le circuit du médicament comporte 4 phases successives impliquant chacune différents acteurs et comportant des étapes qui leur sont propres. L’administration des médicaments a pour finalité l’apport du médicament au patient quels que soient le mode et la voie d’administration.

 

Le macro processus du circuit du médicament

Schéma du macro processus du circuit du médicament

Afficher le schéma en grand format

Le document comporte :

  • La présentation du contexte lié à la gestion du risque dû à une erreur médicamenteuse évitable
  • Le processus d’administration du médicament
  • L’identification des risques liés à ce processus
  • La mise à la disposition des professionnels d’outils d’autoévaluation et de sécurisation de l’administration des médicaments

Un suivi de la mise en place des outils diffusés sera organisé en vue d’évaluer leur utilisation par les professionnels (appropriation, adhésion, utilisation) et sa fiabilité. Cette étape est prévue après 1 an de mise à disposition à partir d’une enquête réalisée à l’aide d’un questionnaire en ligne, associé à des entretiens individuels.

La mesure de l’impact sur la qualité et la sécurité d’administration des médicaments sera recherchée, notamment en ce qui concerne le retentissement sur l’évitabilité des erreurs médicamenteuses au cours de leur phase d’administration quel qu’en soit le lieu. 

 

New adm hadAdaptation du guide " outils d’autoévaluation et d’amélioration de la sécurité d’administration des médicaments à l'hospitalisation à domicile (HAD) 

Dans le cadre de cette adaptation, une convention de partenariat HAS/FNEHAD est signée en juillet 2012. Un groupe de travail s’est réuni 3 fois entre juillet 2012 et octobre 2012, suivi par une phase de relecture externe qui s’est déroulée entre décembre 2012 et janvier 2013.

L’enjeu de l’adaptation de ce guide est d’identifier les spécificités liés au processus d’administration du médicament pour déterminer, élaborer et diffuser les bonnes pratiques adaptées au contexte de l’HAD.

 

New adm hadInterruptions de tâche lors de l’administration des médicaments

 La HAS poursuit ses travaux sur la sécurisation de l’étape d’administration des médicaments, en s’intéressant à  l’interruption de tâche (IT). Une enquête réalisée en 2012 auprès des professionnels de santé a permis de mesurer l’appropriation du guide « Outils de sécurisation et d’auto-évaluation de l’administration des médicaments ».

 

Documents

Mis en ligne le 17 mars 2016