English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
1 octobre 2010 | Communiqué de presse

Stratégies de dépistage du VIH en France : des travaux de modélisation publiés dans la revue PLoS One

La HAS et l’ANRS signalent la parution ce jour dans la revue scientifique PLoS One de travaux relatifs à l’évaluation médico-économique de différentes stratégies de dépistage du VIH en France. Les deux institutions rappellent que ce travail est le fruit de la collaboration étroite des équipes de la HAS, de l’InVS, de plusieurs équipes de recherche françaises financées par l’ANRS et d’équipes américaines.

Aujourd’hui en France, le nombre de personnes infectées par le VIH mais ne connaissant pas leur infection est estimé à 40 000 à 50 000 personnes. Entre un quart et un tiers des individus découvrent leur maladie à un stade tardif, avec des conséquences négatives sur la santé des personnes concernées et un risque de transmission du virus accru. Une réflexion a donc été engagée sur l’intérêt d’élargir l’offre de dépistage, intégrant une approche médico-économique, l’appréciation de l’efficience étant un des critères orientant les politiques de dépistage. Dans ce cadre, un travail de modélisation a été mené dont l’objectif était d’évaluer en termes d’efficacité, de coût, et de ratio coût/efficacité, différentes stratégies de dépistage du VIH en France. Le modèle a comparé les coûts totaux générés par la mise en place de nouvelles stratégies de dépistage (coût direct total) à leur efficacité médicale (QALYs - nombre d’années de vie gagnées ajustées par la qualité). L’étude a été faite en population générale et dans certaines populations à risque augmenté. Les résultats de l’évaluation ont été interprétés au regard de différents seuils d’efficience (seuil proposé par l’OMS et rapports coût-efficacité de différentes interventions de santé publique). Concernant la population générale, l’étude a montré qu’une campagne proposant un dépistage une fois à l’ensemble de la population française de 15 à 70 ans apparait médicalement et économiquement pertinente. Dans les sous-populations dites « à risque », la proposition d’un dépistage répété annuellement apparaît médicalement et justifiée..

Ce travail scientifique a été réalisé, sous la direction du Pr Yazdanpanah, spécifiquement à la demande de la HAS dans le cadre de l’élaboration de ses recommandations sur les stratégies et le dispositif de dépistage de l’infection par le VIH en France. Associant des chercheurs français et américains et grâce à la mise à disposition des données françaises par l’InVS et l’ANRS, cette publication scientifique vient saluer la collaboration fructueuse des institutions publiques en matière d’aide à la décision publique.

_1 La revue PLoS One est une revue scientifique à comité de lecture, disponible en ligne à l'adresse : www.plosone.org

Mis en ligne le 01 oct. 2010
Le Webzine de la HAS
Accès au Webzine de la HAS

Vos interlocuteurs

Service de presse HAS

  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter

Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales (ANRS)

VIDÉO

L'activité physique entre-t-elle dans le traitement des maladies ?