English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression

Validation des indicateurs de qualité et sécurité des soins


Les indicateurs qui font l'objet d’un recueil national en établissements de santé sont validés.

La validation d’un IQSS de processus porte sur les critères suivants :

La pertinence clinique

Elle évalue l’importance du thème (enjeu de santé publique /plan national, demande professionnelle, contexte règlementaire, demande du régulateur..) et la capacité des indicateurs sélectionnés à  évaluer et améliorer la qualité et la sécurité de la prise en charge/situation clinique en rapport avec  ce thème.  Cette étape  est basée sur   l’analyse des références professionnelles et organisationnelles existantes, des textes règlementaires et de l’avis des experts du groupe de travail.

La faisabilité

Elle est définie comme la capacité de l’établissement de santé à collecter les données nécessaires à la production de l’indicateur de manière autonome, et avec une charge de travail acceptable. Elle évalue notamment la capacité à accéder aux données sources et systèmes d’information et le temps passé au recueil des données.

La pertinence pour l’amélioration de la Qualité des soins

  • La variabilité inter-ES : capacité de l’indicateur à discriminer les ES par l’observation d’une variabilité du résultat.
  • L’écart a un seuil de performance : capacité de l’indicateur à identifier une marge d’amélioration par l’observation d’un écart à un seuil de performance attendue (ou benchmark) pour l’établissement de santé.
  • L’identification des actions correctives : capacité de l’ES à identifier des actions d’amélioration réalisables.
  • Les effets induits négatifs : potentiel de l’indicateur à générer un comportement modifiant le résultat, qui ne soit pas en lien avec la qualité du soin (exemple, traçabilité dans le dossier/ordonnance d’une pratique non réalisée).

Les qualités métrologiques

  • La stabilité inter-observateurs (reproductibilité) : capacité à produire des résultats similaires lorsqu’une mesure est répétée sur un même dossier par une autre personne. Elle est évaluée par la stabilité inter-observateurs qui mesure sa capacité à produire des résultats similaires lorsqu’elle est répétée sur un même dossier par une autre personne.
  • La cohérence interne : cohérence ou homogénéité interne entre les items retenus pour le calcul d'un score.
  • La validité de face-à-face : capacité à observer si la compréhension de l’indicateur est partagée par tous les utilisateurs.
  • La validité de contenu : capacité de l’indicateur à représenter toutes les dimensions importantes d’un concept. Elle porte sur la sélection des indicateurs.

L’ajustement

Il est défini par la capacité de l'indicateur à prendre en compte des variables (population, structure de soins) influençant le résultat indépendamment de la qualité des soins. Il n’est pas applicable aux indicateurs de processus qui ciblent la population chez laquelle la pratique doit être mise en œuvre.

 

Mis en ligne le 26 mai 2015