English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Recommandation en santé publique

L’éducation thérapeutique dans la prise en charge des maladies chroniques : Analyse économique et organisationnelle

Rapport d’orientation

Date de validation
novembre 2007

Ce rapport analyse les conditions organisationnelles et financières du développement de l’éducation thérapeutique en France. Il dresse le diagnostic de la situation actuelle et propose des pistes de développement réaliste.

L’éducation thérapeutique est aujourd’hui reconnue comme un élément essentiel de la prise en charge des patients atteints d’une pathologie chronique. Cependant, l’analyse du contexte et les différentes enquêtes de terrain existantes montrent que l’ETP pose de nombreux problèmes de mise en œuvre concrète : hétérogénéité des pratiques, implication variable des professionnels et des patients, modalités de financement et d’organisation incertaines, etc. Or, les études médico-économiques mettent en évidence que, dans ces conditions, le résultat clinique et économique que l’on peut attendre d’une action d’éducation thérapeutique est pour le moins incertain. En conséquence, si l’on veut développer l’ETP, cela doit impérativement se faire dans le cadre d’une stratégie globale visant à rendre cohérents les différents vecteurs possibles de l’offre d’ETP et à garantir la qualité de l’ETP dispensée. Le développement de l’éducation thérapeutique doit reposer sur le respect de deux principes opérationnels fondamentaux : la coordination de l’offre sur le territoire et la promotion d’une démarche qualité. Concrètement, une coordination en trois niveaux peut être mise en place. - Au niveau national, la définition des orientations générales du développement de l’ETP en France (organisation, recommandations professionnelles, etc.) peut reposer sur des structures existantes, dont une serait chargée en outre d’assurer une veille sur l’activité. - Au niveau régional, il s’agit de coordonner l’offre et le financement de l’éducation thérapeutique tout en disposant d’un centre d’information pour les patients et les professionnels de santé. - Au niveau local, des structures et acteurs prestataires garantiraient une offre de proximité. Les méthodes permettant de mettre en place rapidement une démarche qualité existent (certification, évaluation des pratiques professionnelles) mais les outils permettant leur adaptation à l’ETP doivent encore être élaborés : recommandations de pratiques professionnelles déclinées par pathologie, cahiers des charges listant les critères de qualité d’une structure prestataire, référentiel d’évaluation des pratiques professionnelles. Deux autres éléments sont indispensables en amont du développement d’une éducation thérapeutique de qualité et adaptée aux besoins de la population : l’inscription de l’ETP dans la formation initiale et continue des professionnels de santé concernés ; le financement harmonisé des actions d’ETP mises en œuvre par des structures ou des professionnels inscrits dans une démarche qualité.

Documents

Mis en ligne le 10 sept. 2008