Citer cette publication Share Impression

Outil d’aide à la décision pour l’admission des patients en soins de suite et de réadaptation

Outil d’évaluation
Recommandation en santé publique - Mis en ligne le 14 oct. 2013

Les services de soins de suite et de réadaptation correspondent à l’une des activités des établissements de santé. L’orientation vers une structure de SSR est nécessaire pour le traitement de certaines pathologies, dont la sévérité et la complexité requièrent une hospitalisation.

Objectif

Le présent rapport est de présenter un outil d’aide à la décision pour l’admission des patients en soins de suite et de réadaptation (SSR). Il s’adresse aux professionnels de santé exerçant en établissement de santé ou en libéral. Ils sont amenés à l’utiliser lorsqu’ils souhaitent demander l’admission dans une structure en SSR pour l’un de leurs patients.

Le contexte, les enjeux et la revue de la littérature

Concernant les outils disponibles ont été préalablement traités dans une note de cadrage qui a fait l’objet d’une publication dela Haute Autorité de santé (HAS) en avril 2012.

But de l'outil

Élaboré par la HAS l'outil n’est pas de dresser l’ensemble de ces situations cliniques ou de ces pathologies, mais d’évaluer le besoin de prise en charge par une structure de SSR, que ce soit en hospitalisation complète ou partielle. 

L’outil proposé se présente sous la forme d’un algorithme décisionnel conçu comme une succession de filtres qui permettent, progressivement, de ne sélectionner que les patients pour lesquels une admission en SSR est a priori appropriée.

L’outil ne permet pas de présager de l’admission effective de ce patient, qui relève d’une appréciation plus fine de la situation médicale du patient, et des places disponibles dans la structure de SSR au moment de l’admission.

Cet outil est une version pilote. Pour être réellement opérationnel il devra, dans un deuxième temps, être validé sur un large échantillon de séjours dans plusieurs établissements.

Une fois validé, l’outil aura vocation à être intégré dans les logiciels d’aide à la décision (comme Trajectoire) utilisés par les établissements et les professionnels pour orienter leurs patients vers les services de soins de suite et de réadaptation.

Perspectives

Le présent outil d’aide à la décision mis au point par le groupe de travail tout en prenant en compte les remarques du groupe d’essai et du groupe d’évaluation est une version pilote.
Pour être réellement opérationnel il devra, dans un deuxième temps, être validé sur un large échantillon de séjours dans plusieurs établissements et testé du point de vue :

  • de la reproductibilité de ses conclusions ;
  • de la comparaison avec une méthodologie concurrente (validité externe) qui est la méthode utilisée jusqu’alors dans le service ou par le professionnel.


L’outil validé a vocation à être intégré dans les logiciels d’aide à la décision (comme Trajectoire) utilisés par les établissements et les professionnels pour orienter leurs patients vers les services de soins de suite et de réadaptation.

Par ailleurs, la CEESP de la HAS a recommandé que l’estimation du coût de la mise en place du dispositif puisse être documentée lorsque l’outil proposé sera mis à disposition en routine. Cette estimation devra tenir compte :

  • des coûts de validation de l’outil sur un échantillon important de séjours ;
  • des coûts de développement informatique nécessaires à l’intégration dans les logiciels d’aide à l’orientation des patients ;
  • des coûts de formation des personnels qui ont vocation à utiliser l’outil ;
  • de la valorisation monétaire des temps de saisie par les personnels des équipes adressant le patient en SSR ainsi que des personnels des SSR ;
  • les coûts d’évaluation du dispositif mis en place.

Nous contacter

Évaluation médico-économique et santé publique

Voir aussi