Quote this publication Share Print

PREVENAR 13 vaccin anti-pneumococcique

Maladies infectieuses - Nouvelle indication
Opinions on drugs - Posted on Jun 10 2014

Reason for request

Extension d'indication

Progrès thérapeutique mineur dans une nouvelle tranche d’âge, dans la stratégie de prévention des infections invasives à pneumocoque chez des populations de patients de 6 ans et plus à risque d’infection par le pneumocoque

  • PREVENAR 13 a désormais l’AMM :

         – en prévention des infections invasives, pneumonie et otite moyenne aiguë causées par Streptococcus pneumoniae chez les nourrissons, les enfants et les adolescents âgés de 6 semaines à 17 ans ;

        – en prévention des infections invasives causées par Streptococcus pneumoniae chez les             adultes âgés de 18 ans et plus et chez les personnes âgées.

  • Son intérêt à partir de 6 ans est limité par l’émergence de nouveaux sérotypes non vaccinaux et la nécessité d’associer PREVENAR au vaccin 23-valent pneumococcique non conjugué, pourtant moins immunogène, pour augmenter la couverture sérotypique.
  • Après 2 ans, ce médicament est réservé aux patients avec facteur de risques.
  • Il doit être utilisé selon les recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP)

      (http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspa20091211vaccpne13valent.pdf).


Actual benefit

Important Le service médical rendu par PREVENAR 13 est important chez les patients âgés de 6 à 49 ans, chez qui le Haut Conseil de la santé publique recommande la vaccination.


Improvement in actual benefit

IV (mineur) En raison de l’efficacité de PREVENAR, mais également du constat de l’émergence de nouveaux sérotypes non vaccinaux et de la nécessité d’associer PREVENAR au vaccin 23 valent pneumococcique non conjugué pour augmenter la couverture sérotypique, PREVENAR 13 apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la stratégie de prévention des infections invasives à pneumocoque, chez les patients de 6 à 49 ans dans les populations définies par le HCSP.