Share Impression

Césarienne programmée à terme : déploiement de la démarche

Article HAS - Mis en ligne le 10 mars 2014

La démarche d’optimisation de la pertinence du parcours de la femme enceinte pouvant nécessiter une césarienne programmée à terme est expérimentée par 165 équipes de maternités (32 % des 507 maternités). Ces maternités sont représentatives de l’ensemble des maternités françaises en termes de type et de statut, bien que leur recrutement se soit fait par un appel à candidature volontaire. Un séminaire de lancement le 11 février 2013 a présenté le programme aux Agences régionales de santé (ARS) et aux réseaux de périnatalités chargés d’accompagner les équipes dans leur démarche. Les réseaux et les équipes ont adapté les outils mis à leur disposition selon leurs besoins ; certains en ont produit d’autres. Les retours d’expérience, comprenant outils utilisés et témoignages des équipes, sont en ligne. Un séminaire d’étape le 9 janvier 2014 a permis aux professionnels, aux réseaux et aux représentants de patientes d’échanger sur leurs expériences en présence de représentants d’ARS, de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) et de la HAS avec plus de 100 personnes réunies. Les interventions sont résumées dans un diaporama.

 

 

Ce déploiement de programme d’optimisation de la pertinence fournit plusieurs enseignements :

  • L’importance d’un partenariat entre les institutions pour le pilotage du projet (DGOS relayée par les ARS) et d’un accompagnement méthodologique (HAS relayée par les réseaux de périnatalité).
  • L’importance de prendre le temps de se réunir entre acteurs participant au suivi de la grossesse (de différentes professions et différents modes d’exercice) pour définir ensemble un premier objectif de qualité, basé sur une recommandation valide ; participer à la réflexion est un levier indispensable pour changer sa pratique. Décider ensemble d’un but à atteindre peut se faire au cours d’une réunion avec l’étude de quelques dossiers, sans nécessité d’audit de pratique préalable. Le guide fait un rappel des principales recommandations professionnelles pour faciliter ce choix.
  • Les deux objectifs de qualité plébiscités sont la réalisation de la césarienne après 39 SA (semaines d’aménorrhée) et le partage de la réflexion avec la femme enceinte et son entourage sur le mode d’accouchement, avec l’aide d’outils structurés, pour une compréhension mutuelle des bénéfices et des risques des différentes options ainsi que des représentations et valeurs personnelles qui influencent la décision.

Voir aussi