Citer cette publication Share Impression

SUBOXONE, (buprénorphine/naloxone), traitement de la dépendance aux opioïdes.

PSYCHIATRIE - Mise au point
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 10 sept. 2015

Nature de la demande

Renouvellement d'inscription

Pas d’avantage clinique démontré dans le traitement de substitution de la dépendance aux opiacés IV

 

  • SUBOXONE, association de buprénorphine haut dosage (BHD) et de naloxone, a l’AMM dans le traitement substitutif de la pharmacodépendance aux opioïdes dans le cadre d'une prise en charge médicale, sociale et psychologique. La naloxone est un composant destiné à empêcher le mauvais usage du produit par voie intraveineuse.
  • Le traitement est réservé aux adultes et aux adolescents âgés de plus de 15 ans qui ont accepté d'être traités pour leur dépendance.
  • C’est un outil thérapeutique supplémentaire, principalement en primo-prescription de BHD, chez un patient toxicomane par voie intraveineuse informé des particularités et des limites du médicament et souhaitant disposer d’une telle aide médicamenteuse.

 

 


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par SUBOXONE reste important dans l’indication de l’AMM.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

Compte tenu de la spécificité française des traitements de substitution aux opiacés et de l’accès aux soins, la Commission de la transparence considère que SUBOXONE n’apporte pas plus d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) qu’en 2008 dans la prise en charge médicamenteuse des dépendances aux opiacés.


Nous contacter

Évaluation des médicaments
Toutes nos publications sur