Citer cette publication Share Impression

SIGNIFOR (pasiréotide), analogue de la somatostatine

MALADIE RARE - Nouveau médicament
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 10 sept. 2015

Nature de la demande

Inscription

Pas d’avantage clinique démontré dans l’acromégalie

  • Ces nouvelles formes de SIGNIFOR, voie intra-musculaire et forts dosages (20 mg, 40 mg et 60 mg) ont l’AMM dans le traitement de l’acromégalie, chez les patients adultes pour lesquels la chirurgie n'est pas envisageable ou en cas d’échec de la chirurgie et qui sont insuffisamment contrôlés par les autres analogues de la somatostatine 
  • Au terme de 6 mois de traitement, 20 % des patients traités par SIGNIFOR à la dose de 60 mg ont obtenu un contrôle biologique (GH < 2,5 µg/L et normalisation du taux d’IGF-1)
  • Son profil de tolérance est similaire à celui des autres analogues de la somatostatine, à l’exception des événements liés au métabolisme glucidique, en particulier du diabète, plus fréquents et plus graves avec SIGNIFOR.

 


Service Médical Rendu (SMR)

Modéré

Le service médical rendu par SIGNIFOR est modéré dans le traitement de l’acromégalie chez les patients adultes pour lesquels la chirurgie n'est pas envisageable ou n’a pas été curative et qui sont insuffisamment contrôlés par un autre analogue de la somatostatine.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

SIGNIFOR n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie de prise en charge de l’acromégalie.


Nous contacter

Évaluation des médicaments