Citer cette publication Share Impression

TARGINACT (oxycodone / naloxone), antalgique opiacé et antagoniste

NEUROLOGIE - Nouvelle indication
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 09 sept. 2016

Nature de la demande

Extension d'indication

Pas d’avantage clinique démontré après échec d’un traitement dopaminergique dans la prise en charge des adultes ayant un syndrome des jambes sans repos à un stade très sévère

  • TARGINACT a désormais l’AMM dans le traitement de seconde intention du syndrome idiopathique des jambes sans repos (SJSR) chez l’adulte, après échec d’un traitement par agoniste dopaminergique, uniquement chez les patients à un stade sévère ou très sévère.
  • Son intérêt clinique est modéré dans le SJSR très sévère après échec d’un traitement par agoniste dopaminergique. Il est insuffisant pour justifier son remboursement dans les autres stades de ce syndrome.

 

 


Service Médical Rendu (SMR)

Modéré

Le service médical rendu par TARGINACT modéré, uniquement dans le traitement du syndrome des jambes sans repos très sévères, après échec d’un traitement dopaminergique (SJSR).


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

TARGINACT n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu dans le traitement symptomatique de seconde intention des patients atteints du syndrome idiopathique des jambes sans repos très sévère, après échec d’un traitement dopaminergique.


Nous contacter

Évaluation des médicaments