Quote this publication Share Print

Vaccination contre les infections à pneumocoque en contexte de pénurie de vaccin pneumococcique non conjugué 23-valent

Vaccine recommendation - Posted on Jan 03 2018

Dans un contexte des fortes tensions d’approvisionnement en vaccin pneumococcique polyosidique non conjugué 23-valent (VPP 23) PNEUMOVAX, la Haute Autorité de santé (HAS) a été saisie par le directeur général de la santé afin de prioriser les populations devant bénéficier de cette vaccination et de déterminer le schéma vaccinal transitoire permettant de garantir l'accès à la vaccination pour ces populations.

A cette occasion, la HAS déplore les épisodes répétés de rupture d’approvisionnement de vaccins et les difficultés de mise en œuvre de la stratégie vaccinale qui en découlent. Elle insiste pour que toute disposition soit prise afin de limiter ces ruptures et incite à la transparence concernant leurs causes.

La pénurie actuelle en VPP 23 concerne uniquement les personnes, âgées de plus de 2 ans, à risque élevé d'infection à pneumocoque (IP). Les recommandations de vaccination des enfants âgés de moins de 2 ans restent inchangées puisque le vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (VPC 13) PREVENAR 13, n'est pas concerné par la pénurie.

La HAS rappelle que la stratégie vaccinale recommandée chez les populations à risque élevé de contracter une IP non antérieurement vaccinées contre le pneumocoque, repose sur l'injection d'une ou deux doses de VPC 13, suivie d'une dose de VPP 23 afin d’élargir la couverture sérotypique de la vaccination.

Dans le contexte actuel de pénurie en VPP 23, les populations prioritaires pour recevoir ce vaccin dans un délai minimal de 8 semaines après la dose de VPC 13 sont :

  • les enfants à risque élevé d'IP qui, après vaccination par le vaccin VPC13, doivent recevoir une dose de vaccin VPP23 à l'âge de 2 ans,

  • les populations à risque élevé d'IP non antérieurement vaccinées et dont la maladie ou la comorbidité justifiant la vaccination a été nouvellement diagnostiquée.

Pour les autres populations à risque élevé d'IP (populations diagnostiquées avant 2017 ou antérieurement vaccinées), la (ré)administration de VPP 23 pourra être différée à la fin de la période de pénurie. 


See also