Quote this publication Share Print

LUCENTIS

Opinions on drugs - Posted on Oct 09 2018

Reason for request

Renouvellement d'inscription

Maintien du remboursement dans les mêmes conditions.


Actual benefit

Important

Compte tenu de ces éléments, la Commission considère que le service médical rendu par LUCENTIS 10 mg/ml reste important dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) exsudative avec une néovascularisation choroïdienne rétrofovéolaire. Compte tenu de ces éléments, la Commission considère que : ? Le service médical rendu par LUCENTIS 10 mg/ml reste important chez les patients ayant une baisse d’acuité visuelle inférieure ou égale à 5/10 consécutive à un ½dème maculaire diabétique en cas de forme diffuse ou de fuites proches du centre de la macula et chez lesquels la prise en charge du diabète a été optimisée. ? Il reste insuffisant dans les autres cas pour justifier une prise en charge par la solidarité nationale. Compte tenu de ces éléments, la Commission considère que le service médical rendu par LUCENTIS 10 mg/ml reste important dans le traitement de la baisse d’acuité visuelle due à un ½dème maculaire secondaire à une OBVR ou une OVCR. Compte tenu de ces éléments, la Commission considère que le service médical rendu par LUCENTIS 10 mg/mL, solution injectable, reste important dans « le traitement de la baisse visuelle due à une néovascularisation choroïdienne secondaire à une myopie forte ». Compte tenu de ces éléments, la Commission considère que le service médical rendu par LUCENTIS reste important dans le « traitement de la baisse visuelle due à une néovascularisation choroïdienne secondaire à toute autre cause que la myopie forte ou que la dégénérescence maculaire liée à l’âge ».

Insuffisant

Le service médical rendu par LUCENTIS 10 mg/ml reste important chez les patients ayant une baisse d’acuité visuelle inférieure ou égale à 5/10 consécutive à un ½dème maculaire diabétique en cas de forme diffuse ou de fuites proches du centre de la macula et chez lesquels la prise en charge du diabète a été optimisée et il reste insuffisant dans les autres cas pour justifier une prise en charge par la solidarité nationale.