Citer cette publication Share Impression

GILENYA (fingolimod)

NEUROLOGIE - Nouvelle indication
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 11 juin 2019

Nature de la demande

Inscription et Extension d'indication

Intérêt clinique important dans le traitement des formes très actives de sclérose en plaques rémittente-récurrente pour les patients pédiatriques âgés de > 10 ans et progrès thérapeutique mineur dans la stratégie thérapeutique

 

  • GILENYA a l’AMM en monothérapie comme traitement de fond des formes très actives de sclérose en plaques rémittente-récurrente (SEP-RR) pour les groupes de patients pédiatriques âgés de 10 ans et plus suivants :

    • patients présentant une forme très active de la maladie malgré un traitement complet et bien conduit par au moins un traitement de fond de la SEP, ou
    • patients présentant une SEP-RR sévère et d’évolution rapide, définie par 2 poussées invalidantes ou plus au cours d’une année associées à 1 ou plusieurs lésion(s) rehaussée(s) après injection de Gadolinium sur l’IRM cérébrale ou une augmentation significative de la charge lésionnelle en T2 par rapport à une IRM antérieure récente.

  • Son efficacité a été établie sur le taux annualisé de poussées et le nombre de lésions en T2 nouvelles ou élargies dans une étude comparative versus interféron β-1a intramusculaire, dans une population majoritairement atteinte de SEP-RR à un stade précoce en termes de durée de la maladie et d’activité inflammatoire. Seules des analyses post-hoc dans des populations proches de celle de l’AMM (SEP-RR très actives) sont disponibles.
  • Son impact sur la qualité de vie et son efficacité sur la progression du handicap à moyen et long terme ne sont pas établis.

  • En raison de son profil de tolérance, notamment marqué par des risques importants de troubles du rythme cardiaque, de convulsions et de cancer de la peau, une surveillance des patients est nécessaire.


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par GILENYA est important dans le traitement de fond des formes très actives de sclérose en plaques (SEP) rémittente-récurrente pour les groupes de patients pédiatriques âgés de 10 ans à 18 ans suivants :

  • Patients présentant une forme très active de la maladie malgré un traitement complet et bien conduit par au moins un traitement de fond de la sclérose en plaques, ou
  • Patients présentant une sclérose en plaques rémittente-récurrente sévère et d’évolution rapide, définie par 2 poussées invalidantes ou plus au cours d’une année associées à 1 ou plusieurs lésion(s) rehaussée(s) après injection de Gadolinium sur l’IRM cérébrale ou une augmentation significative de la charge lésionnelle en T2 par rapport à une IRM antérieure récente.

Amélioration du service médical rendu (ASMR)

IV (mineur)

Compte tenu :

  • de la démonstration de supériorité du fingolimod versus interféron (IFN) ß-1a sur le taux annualisée de poussée et le nombre de lésions en T2 nouvelles ou élargies dans un essai clinique de phase III chez des enfants et adolescents âgés de 15 ans en moyenne et majoritairement atteints de SEP-RR à un stade précoce,
  • des analyses post hoc dans les SEP-RR très actives (population de l’AMM) qui suggèrent également la supériorité du fingolimod versus IFN ß-1a sur ces critères de jugement mais de l’impossibilité d’estimer de manière robuste la quantité d’effet réelle du fingolimod dans cette population,
  • de l’absence d’analyse statistique prévue à priori documentant la progression du handicap et la quantité de vie des patients,
  • et des incertitudes majeures sur la tolérance du fingolimod à moyen et long terme, notamment en raison de sa toxicité cardiaque, chez ces patients pédiatriques débutant le traitement à un âge précoce,

la Commission considère que GILENYA apporte amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la stratégie thérapeutique en tant que traitement de fond des formes très actives de SEP-RR pour les groupes de patients pédiatriques âgés de 10 ans à 18 ans.


Nous contacter

Évaluation des médicaments