Quote this publication Share Print

TAKHZYRO (lanadélumab)

MALADIE RARE - Nouveau médicament
Opinions on drugs - Posted on Jun 12 2019

Reason for request

Inscription

Intérêt clinique important et progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge du traitement de fond préventif au long terme pour les patients ≥ 12 ans, avec des crises sévères et récidivantes d'angioedème héréditaire (AOH) et intolérants ou insuffisamment contrôlés par des traitements préventifs de 1ère intention bien conduits

Intérêt clinique insuffisant pour justifier son remboursement chez les patients naïfs de traitements préventifs de 1ère intention

  • TAKHZYRO a l’AMM dans la prévention des crises récurrentes d’angio-oedème héréditaire (AOH) chez les patients âgés de 12 ans et plus.
  • Son efficacité est supérieure à celle du placebo en termes de diminution du taux mensuel de crises confirmées par les investigateurs sur la durée de l'étude de 26 semaines.
  • Les résultats observés en termes d’impact sur la qualité vie avec TAKHZYRO, critère d'importance au vu des caractéristiques de la maladie et de ses modalités de prise en charge, sont exploratoires et de portée limitée.
  • Il n’a pas été comparé à un comparateur actif, alors qu'une telle comparaison était envisageable.
  • Son profil de tolérance apparait favorable, avec toutefois un recul d'administration inférieur à 1 an.
  • Il n’a pas de place dans la prévention des crises récurrentes d’AOH en 1ère intention.

Clinical Benefit

Substantial

Le service médical rendu par TAKHZYRO est important dans l’indication du traitement de fond préventif au long terme chez les patients âgés de 12 ans et plus, présentant des crises sévères et récidivantes d’angioedème héréditaire (AOH) et intolérants ou insuffisamment contrôlés par des traitements préventifs de 1ère intention bien conduits pendant 3 à 6 mois (correspondant à une utilisation en 2de intention).

Insufficient

Le service médical rendu par TAKHZYRO est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans les autres situations cliniques incluant les patients âgés de 12 ans et plus, présentant des crises sévères et récidivantes d’angioedème héréditaire (AOH) naïfs de traitements préventifs de 1ère intention.


Clinical Added Value

minor

Compte tenu :

  • de la démonstration de la supériorité de TAKHZYRO (lanadelumab) par rapport au placebo en termes de diminution du nombre de crises confirmées par les investigateurs sur toute la durée de l'étude, à savoir 26 semaines, exprimé en taux mensuel de crises (critère de jugement principal),
  • de l’absence de donnée comparative robuste versus un comparateur actif, alors qu’une telle comparaison était envisageable,
  • de la portée limitée, compte tenu de leur caractère exploratoire, des résultats observés en termes de qualité vie, critère d’importance au vu des caractéristiques de la maladie et de ses modalités de prise en charge,
  • du profil de tolérance de TAKHZYRO qui apparait favorable, avec toutefois un recul d'administration inférieur à 1 an,
  • de la praticité de son mode d'administration en sous-cutanée,

la Commission estime que TAKHZYRO apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la prise en charge du traitement de fond préventif au long terme chez les patients âgés de 12 ans et plus, présentant des crises sévères et récidivantes d'angioedème héréditaire (AOH) et intolérants ou insuffisamment contrôlés par des traitements préventifs de 1ère intention bien conduits par voie orale (2de intention).


-

 

Contact Us

Évaluation des médicaments