Citer cette publication Share Impression

CALCITONINE SANDOZ (calcitonine de saumon)

RHUMATOLOGIE/ ONCOLOGIE - Mise au point
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 09 juil. 2019

Nature de la demande

Réévaluation SMR

Intérêt clinique insuffisant pour justifier son remboursement dans la maladie de Paget et l’hypercalcémie maligne en raison d’un effet clinique mal établi, d’un profil de tolérance défavorable et d’une absence de place dans la stratégie thérapeutique.

  • La calcitonine a l’AMM dans 3 indications : prévention de la perte osseuse aiguë liée à une immobilisation soudaine, traitement de la maladie de Paget en dernier recours et traitement de l’hypercalcémie d’origine maligne.
  • Depuis 2009, son intérêt clinique est insuffisant pour justifier d’une prise en charge faute de données pertinentes de méthodologie acceptable pour apprécier son efficacité dans la prévention de la perte osseuse liée à une immobilisation soudaine, notamment chez les patients avec des fractures ostéoporotiques récentes.
  • Dans la maladie de Paget et l’hypercalcémie maligne, le niveau de preuve de son efficacité est faible et son profil de tolérance est médiocre (nausées observées chez environ 10 % des patients, bouffées vasomotrices, diarrhée, …) et comporte un risque accru de cancer en cas d’utilisation au long cours. Dans ces 2 indications, la calcitonine a été supplantée en pratique courante par les bisphosphonates qui sont le traitement de référence.

Service Médical Rendu (SMR)

Insuffisant

Le service médical rendu par ces spécialités est insuffisant dans l’ensemble des indications de l’AMM, au regard des thérapies disponibles, pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale.