Quote this publication Share Print

ALUNBRIG (brigatinib)

Opinions on drugs - Posted on Nov 25 2019

Reason for request

Inscription

Première évaluation

L’essentiel

Avis favorable au remboursement en monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avancé présentant un réarrangement du gène ALK (ALK positif) et prétraités par crizotinib.

Quel progrès ?

Pas de progrès dans la prise en charge.

Quelle place dans la stratégie thérapeutique ?

L’ALUNBRIG (brigatinib) pourrait être proposé en cas de résistance liée à une mutation ALK-dépendante comme une éventuelle option après traitement par ITK de 1ère ligne (préférentiellement  alectinib), en cas de mutation ALK sensible à cette molécule (tel que déterminé par phénotypage des mécanismes de résistance par « biopsie liquide » ou prélèvement in situ).

Compte tenu de l’évolution de la stratégie thérapeutique avec l’intégration des anti-ALK de 2ème génération (alectinib, céritinib) en première ligne et en l’absence de données spécifiques chez les patients en échec à une première ligne par ces anti-ALK, la place d’ALUNBRIG reste à préciser dans cette situation.


Clinical Benefit

Low

Le service médical rendu par ALUNBRIG est faible dans l’indication de l’AMM.


Clinical Added Value

no clinical added value

Prenant en compte à la fois :

  • les données d’une étude de phase II non comparative ayant évalué deux schémas posologiques du brigatinib,
  • le profil des patients inclus dans l’étude pivot qui ne correspond pas à celui des patients actuellement traités en pratique clinique,
  • l’évolution de la stratégie thérapeutique,

la Commission considère qu’ALUNBRIG n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie thérapeutique des patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avancé présentant un réarrangement du gène ALK (ALK positif) et prétraités par crizotinib.


Contact Us

Évaluation des médicaments