Citer cette publication Share Impression

VIZIMPRO

Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 25 nov. 2019

Nature de la demande

Inscription

Première évaluation

L’essentiel

Avis favorable au remboursement en monothérapie dans le traitement de première intention des patients adultes atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique avec mutations activatrices du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR).

Quel progrès ?

Pas de progrès dans la prise en charge.

Quelle place dans la stratégie thérapeutique ?

VIZIMPRO (dacomitinib) est un traitement de première ligne du CBNPC EGFR muté. Les données comparatives disponibles ne permettent pas de préciser sa place vis-à-vis des autres ITK disponibles. Le choix entre les inhibiteurs de tyrosine kinases doit prendre en compte à la fois les résultats d’efficacité et le profil de tolérance de chaque molécule.


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par VIZIMPRO est important dans l’indication de l’AMM.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

Prenant en compte à la fois :

  • un gain de 5,5 mois en survie sans progression démontré par rapport au géfitinib,
  • un surcroît de toxicité notamment l’incidence des événements indésirables de grades = 3 71,4% sous VIZIMPRO et 47,8% dans le groupe comparateur,
  • l’absence de démonstration d’un gain en survie globale et en qualité de vie,

la Commission considère que VIZIMPRO n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) localement avancé ou métastasique avec mutations activatrices de l’EGFR en première ligne.


Nous contacter

Évaluation des médicaments