Share Impression

Télésanté : une modalité de prise en charge utile dans le contexte épidémique actuel

Actualité presse - Mis en ligne le 02 avr. 2020
2 avril 2020

Mobiliser les professionnels au service de leurs patients habituels 

La situation épidémique actuelle implique pour les professionnels de ville de gérer en priorité les cas de COVID-19 mais aussi d’organiser leur activité afin de continuer à garantir l’accès aux soins des patients tout en limitant les risques de propagation du virus. De fait, la prolongation de la période de confinement nécessite de répondre dans ce cadre aux besoins aigus des patients mais aussi de garantir la continuité de la prise en charge des malades chroniques.  

Dans ce contexte, la HAS publie une première série de Réponses rapides, adaptées au contexte d’urgence sanitaire. Elle appelle les professionnels de santé à adopter une attitude proactive à l’égard de leurs patients les plus fragiles pour garantir la continuité du suivi et des soins dont ils ont besoin. Les trois premiers travaux ciblent les personnes atteintes de maladies chroniques somatiques, de troubles psychiatriques et les femmes enceintes. Ces travaux seront rapidement complétés par des fiches spécifiques par maladie chronique ou situation.  

Il est essentiel que ces malades, qui aujourd’hui n’osent plus appeler leur médecin ou aller à l’hôpital, n’interrompent pas leurs soins et leur suivi. 

Ces Réponses rapides sont susceptibles d’évoluer avec les données de la science et la situation sanitaire. Elles sont fondées sur ce qui apparaît souhaitable ou nécessaire au moment où elles sont formulées. Elle ne prennent notamment pas en compte les capacités d’approvisionnement en équipements de protection individuelle.

 

La HAS rappelle l’apport de la télésanté pour la prise en charge des patients dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19.  Dans une réponse rapide, elle  souligne l’intérêt de la téléconsultation et du  télésoin   qui, en période de nécessaire distanciation physique, permet : 

  • d’assurer une prise en charge médicale et soignante à domicile pour les patients présentant les symptômes de l’infection ou reconnus atteints du COVID-19 ; 
  • de faciliter l’accès aux soins de la population y compris en cas de besoin de prise en charge aigüe ; 
  •  d’assurer la continuité de la prise en charge des patients souffrant de maladie chroniques, et du suivi des femmes enceintes ;   
  • de protéger les professionnels de santé de l’infection ainsi que les patients qu’ils prennent en charge.  

La HAS insiste sur l’importance de s’assurer de la bonne compréhension des informations et conseils par le patient ou ses proches/aidants. La HAS rappelle que la vidéotransmission permet aux interlocuteurs à la fois de s’identifier et de communiquer plus aisément. Par ailleurs, la vidéotransmission est un critère déterminant pour constituer une « téléconsultation » qui permet le remboursement par l’Assurance maladie. Toutefois, dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire face à l’épidémie de Covid-19 et de confinement, la HAS considère que lorsqu’une téléconsultation n’est pas possible, les professionnels, en dernier recours, doivent utiliser le téléphone pour communiquer avec leur patient (par exemple, un patient isolé ne disposant pas de smartphone, une personne malvoyante, un patient résidant en zone blanche). 

Cette réponse rapide pourra être actualisée, pour tenir compte de l’évolution de la réglementation en vigueur, notamment en matière de télésoin. 

 

Nous contacter

Service presse
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : +33 1.55.93.73.17 / 73.52 / 73.18 (n°réservé aux journalistes)
  •  
  • Nous contacter

Voir aussi

Toutes nos publications sur