Citer cette publication Share Impression

Assurer la continuité de la prise en charge des patients ayant une maladie rénale chronique

Réponses rapides dans le cadre de la COVID-19 - Mis en ligne le 10 avr. 2020

logo has     logo-sfndt small      Logo CNP nephrologie small       logo SFT small 

L’essentiel

  • Réponse rapide n°1: Les patients ayant une maladie rénale chronique (MRC) sont, à partir du stade 3, à risque de forme grave de COVID 19 et ce risque augmente avec la sévérité de la maladie Le risque est le plus élevé chez les patients dialysés ou transplantés (avec immunosupresseurs)[1], devant conduire à les informer sur leur niveau de risque individuel et leur conseiller de continuer de respecter les consignes établies pour prévenir ce risque y compris avec leurs proches et leur famille dans le cadre d’une décision partagée.
  • Réponse rapide n°2 : En période de reprise épidémique ou de forte circulation virale, utiliser la téléconsultation[2] comme outil d’aide à la décision de mode de suivi et d’orientation à la consultation présentielle. Rassurer les patients sur la mise en place de règles d’hygiène et de circuits sécurisés vis-à-vis de la COVID-19 y compris pendant les transports sanitaires[3]
  • Réponse rapide n°3 : S’assurer impérativement de la poursuite des traitements, en particulier pour les traitements par IEC ou ARA2, inhibiteurs de la neprilysine, corticoïdes, immunosuppresseurs. Rappeler aux patients de ne pas prendre de médicaments en automédication. Évaluer les besoins de soutien psychologique et social et apporter le soutien nécessaire. S’assurer que la vaccination anti grippale a été effectuée et initier le dialogue sur la vaccination contre la COVID-19.
  • Réponse rapide n°4 : En cas de suspicion d’infection au COVID-19, faire pratiquer le test de dépistage par RT-PCR, confirmer le diagnostic clinique, évaluer les signes de gravité et les possibilités de maintien à domicile. Chez les patients dialysés ou transplantés, appeler systématiquement le néphrologue référent pour décider de l’hospitalisation ou définir les modalités de suivi et de traitement à domicile. Pour un patient transplanté, préciser l’ajustement du traitement immunosuppresseur ; pour un patient dialysé, le lieu de réalisation de la dialyse.
[1] Haut conseil de la santé publique. Avis du 29 octobre 2020 relatif à l'actualisation de la liste des facteurs de risque de forme grave de Covid-19. Paris: HCSP; 2020. https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=942
[2] Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 -Téléconsultation et télésoin
[3] Haute Autorité de Santé. Réponses rapides COVID-19 - Accompagner les patients ayant une maladie chronique somatique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2020

Contexte

Cette fiche actualise la réponse rapide « Accompagner les patients ayant une maladie chronique et/ou à risque de forme grave de COVID-19 dans la levée du confinement » et concerne les personnes adultes atteintes de maladie rénale chronique durant la circulation active du Sars-CoV-2.

Pendant cette période, les deux objectifs pour l’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques et/ou à risque de forme grave de COVID-19 sont :

  • assurer la continuité de leur suivi et de leur prise en charge ;
  • protéger et prévenir l’infection COVID-19 notamment chez les personnes les plus exposées à des formes graves d’infection.

 

Ces réponses rapides sont élaborées sur la base des connaissances disponibles à la date de leur publication, elles sont susceptibles d’évoluer en fonction de nouvelles données.

Retrouvez toutes les fiches réponses rapides dans le dossier COVID-19.

Nous contacter

Évaluation de la pertinence des soins et amélioration des pratiques et des parcours