Share Impression

Assurer la continuité de la prise en charge du patient ayant une maladie rénale chronique

Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 - Mis en ligne le 10 avr. 2020

L’essentiel

  • Réponse rapide n°1: Les patients dialysés ou transplantés sont à risque de développer une forme sévère de COVID 19, conduisant à respecter de manière stricte les consignes établies pour prévenir ce risque.
  • Réponse rapide n°2 : Préférer la téléconsultation (Cf. fiche HAS) à la consultation présentielle sauf dans les cas mentionnés ci-dessous
  • Réponse rapide n°3 : S’assurer impérativement de la poursuite des traitements, en particulier pour les traitements par IEC ou ARA2, inhibiteurs de la neprilysine, corticoïdes, immunosuppresseurs. Rappeler aux patients de ne pas prendre de médicaments en automédication
  • Réponse rapide n°4 : En cas de suspicion d’infection au COVID-19, faire pratiquer le test de dépistage, confirmer le diagnostic clinique, évaluer les signes de gravité et les possibilités de maintien à domicile. Chez les patients dialysés ou transplantés, appeler systématiquement le néphrologue référent pour décider de l’hospitalisation ou définir les modalités de suivi et de traitement à domicile. Pour un patient transplanté, préciser l’ajustement du traitement immunosuppresseur ; pour un patient dialysé, le lieu de réalisation de la dialyse.  

Contexte

La France est entrée le 14 mars 2020 dans la situation épidémique de stade 3 vis-à-vis du nouveau coronavirus SARS-Cov-2 (2019-nCoV). Dans une lettre du 27 mars 2020 la DGS a saisi la HAS en vue d’élaborer des recommandations générales destinées à assurer la continuité de prise en charge des patients souffrant de maladies chroniques somatiques ou psychiatriques en période de confine ment impliquant une limitation des déplacements et à assurer le suivi des femmes enceintes.

Dans ce contexte épidémique, les personnes atteintes de maladies chroniques sont plus à risque d’aggravation / de déstabilisation de leur maladie chronique en cas de moindre surveillance (Cf Réponse rapide Assurer la continuité de la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques somatiques pendant la période de confinement en ville).

Parmi les personnes atteintes de maladies chroniques, certaines, dont les personnes dialysées et les transplantées, sont plus exposées à des forme graves d’infection Covid 19 (HSCP, 2020).

Ces réponses rapides visent à assurer la continuité de la prise en charge des patients avec une maladie rénale chronique en période de confinement. Elles tiennent compte des situations de parcours, selon le stade d’évolution de la maladie rénale. Les propositions présentées correspondent aux quatre situations de parcours des patients ayant une maladie rénale chronique (MRC).

Ces réponses rapides sont élaborées sur la base des connaissances disponibles à la date de leur publication, elles sont susceptibles d’évoluer en fonction de nouvelles données.

Retrouvez toutes les fiches réponses rapides dans le dossier COVID-19.

Toutes nos publications sur