Share Print

Indications du scanner thoracique

Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 - Posted on Apr 10 2020

logo has

mceclip0 - 2020-04-09 19h27m34s mceclip1 - 2020-04-09 19h28m02s mceclip4 - 2020-04-09 19h28m42s mceclip6 - 2020-04-09 19h29m44s

La France est entrée le 14 mars 2020 dans la situation épidémique de stade 3 vis-à-vis du COVID-19. Cette Fiche Réponse rapide a pour objectif de préciser la place du scanner thoracique dans la prise en charge des patients atteints ou suspects au COVID-19

L’essentiel

  • Réponse rapide n°1 : Privilégier les structures d’hospitalisation publiques et privées pour l’utilisation du scanner thoracique à des fins de diagnostic et de suivi des lésions pulmonaires du COVID-19.
  • Réponse rapide n°2 : Réaliser un scanner thoracique en cas de symptômes respiratoires avérés relevant d’une prise en charge hospitalière, chez un patient rt-PCR+ ou suspect, pour évaluer le degré de sévérité de l’atteinte pulmonaire et avoir un examen de référence.
  • Réponse rapide n°3 : Réaliser un scanner thoracique en cas de symptômes respiratoires relevant d’une prise en charge hospitalière pour orienter les patients en unité COVID-19 ou non COVID-19, en anticipation des résultats de rt-PCR qui ne sont pas immédiats et peuvent ne se positiver que secondairement.
  • Réponse rapide n°4 : Réaliser un scanner thoracique à visée pronostique en cas d’aggravation secondaire des symptômes.
  • Réponse rapide n°5 : Utiliser des comptes-rendus types afin de standardiser la description des images (disponibles sur le site de Société française de radiologie - Compte-rendu TDM THORACIQUE IV+ et Compte-rendu TDM THORACIQUE IV-)
  • Réponse rapide n°6 : Ne pas réaliser un scanner thoracique à des fins de dépistage chez des patients sans signes de gravité pour le diagnostic du COVID-19.

    Cependant, chez l’adulte, en l’absence de disponibilité de test biologique rapide, la réalisation d’un scanner thoracique pour le dépistage de lésions pulmonaires silencieuses chez des patients de statut COVID non connu, peut être recevable en cas d’urgences (ne permettant pas d'attendre les résultats de la PCR) pour une autre pathologie, telles que :

    • Interventions chirurgicales en urgence, (ORL, oncologie, etc.) ;
    • Situations thérapeutiques urgentes (AVC, situation hémorragique, etc.).
  • Réponse rapide n°7 : Ne pas réaliser une radiographie du thorax à des fins de dépistage pour le diagnostic du COVID-19.
  • Réponse rapide n°8 : Ne pas réaliser une échographie thoracique à des fins de dépistage pour le diagnostic du COVID-19.
  • Réponse rapide n°9 : Les résultats scanographiques observés dans le cadre de l’infection au COVID-19 ne sont pas spécifiques à cette infection.

Ces réponses rapides, élaborées sur la base des connaissances disponibles à la date de leur publication, sont susceptibles d’évoluer en fonction de nouvelles données.

Retrouvez toutes les fiches réponses rapides dans le dossier COVID-19.

Contact Us

Service des bonnes pratiques professionnelles

See also