Share Impression

Maintenir un suivi régulier et la prévention pour les personnes vivant avec le VIH

Actualité presse - Mis en ligne le 10 avr. 2020
10 avril 2020

La HAS a élaboré une Réponse rapide spécifique pour le suivi des personnes vivant avec le VIH pendant l’épidémie de COVID-19. Il est essentiel de maintenir les traitements en cours, à l’exception des personnes qui contracteraient le COVID-19. Pour ces derniers, la suspension de leurs traitements durant quelques jours est possible, le temps de guérir du COVID-19.

L’épidémie de COVID-19, du fait du confinement de la population, complexifie le suivi clinique, biologique et thérapeutique des personnes vivant avec le VIH. La Réponse rapide élaborée par la HAS   décrit comment assurer la continuité de leur suivi. La HAS insiste d’abord sur la nécessité de poursuivre les traitements de fond de la personne vivant avec le VIH (anti-rétroviral et traitements des comorbidités).  

La HAS précise ensuite la conduite à tenir face à une personne vivant avec le VIH qui contracterait le COVID-19. Elle souligne qu’il est possible d’interrompre le traitement de fond afin d’éviter toute interaction médicamenteuse que générerait le traitement du COVID-19. La HAS insiste également sur le fait que l’infection par le VIH ne doit en aucun cas constituer une perte de chance pour ces malades qui nécessiteraient une hospitalisation du fait de signes d’aggravation du COVID-19, et notamment une prise en charge en réanimation. 

Enfin, parce qu’il ne faut pas oublier la prise en charge des personnes à risque d’exposition au VIH durant l’épidémie, la HAS souligne l’importance de maintenir une offre de soins et de prévention dans le cadre du dépistage et du traitements des IST en s’appuyant sur des dispositifs tels que les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD).

Nous contacter

Service presse
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
    Nicolas Jacquemard - Attaché de presse
  • Tél : +33 1.55.93.73.18 / 73.52 / 73.55 (n°réservés aux journalistes)
  •  
  • Nous contacter