Share Impression

Assurer un suivi des patients épileptiques et prévenir les interactions médicamenteuses 

Actualité presse - Mis en ligne le 10 avr. 2020
10 avril 2020

Les patients épileptiques ne présentent pas de risque accru de développer une forme sévère de COVID-19. Pour autant, la continuité de leur suivi est essentielle pour éviter une dégradation évitable de leur état de santé. Dans sa Réponse rapide, la HAS appelle également à la vigilance quant à l’usage de certains médicaments en raison de risques d’interactions médicamenteuses (AINS, paracétamol et hydroxychloroquine).

Dans le contexte de l’épidémie de COVID-19, la HAS a élaboré une Réponse rapide spécifique à la prise en charge et au suivi des personnes souffrant d’épilepsie  qui ne figurent pas dans les personnes à risque de développer une forme grave de COVID-19.  

La HAS invite les médecins à suivre leurs patients par téléconsultation. Le médecin traitant doit évaluer les conséquences du confinement sur l’état de ses patients (anxiété, stress), rechercher d’éventuelles crises, faire le point sur les traitements prescrits et le maintien de l‘observance par les patients, et s’assurer de leur bonne compréhension sur la conduite à tenir en cas de survenue de crise.  

La HAS rappelle que la prise en automédication d’anti-inflammatoires non stéroïdiens est déconseillée dans le contexte actuel. Elle alerte également sur le risque d’interactions médicamenteuses délétères en cas d’augmentation de la consommation de paracétamol. Enfin, l’usage d’hydroxychloroquine est à éviter chez les patients épileptiques d’une part car elle est susceptible d’influencer voire de provoquer la survenue de crises d’épilepsie et d’autre part car elle peut générer des interactions médicamenteuses avec le traitement de fond de l’épilepsie (psychotropes, antiépileptiques, etc.).

Nous contacter

Service presse
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
    Nicolas Jacquemard - Attaché de presse
  • Tél : +33 1.55.93.73.18 / 73.52 / 73.55 (n°réservés aux journalistes)
  •  
  • Nous contacter

Voir aussi