Quote this publication Share Print

Stratégie de vaccination contre le Sars-Cov-2 - Recommandation relative à la vaccination contre la Covid-19 de l’entourage de certaines populations vulnérables - synthèse des données relatives à l’efficacité des vaccins contre la Covid-19 sur la transmission du SARS-COV-2 au 1er avril 2021

Vaccine recommendation - Posted on Apr 30 2021

La connaissance de l’efficacité vaccinale sur le risque de transmission du SARS-CoV-2 est essentielle pour l’adaptation de la stratégie vaccinale, notamment dans un contexte de doses limitées, ainsi que pour l’information éclairée des personnes vaccinées sur les mesures barrières à respecter.

Afin d’ajuster la stratégie de priorisation de la vaccination au fur et à mesure de l’acquisition des connaissances, la HAS, en s’appuyant sur la Commission technique des vaccinations, a procédé à l’actualisation de la synthèse des connaissances sur l’efficacité des vaccins contre la transmission du SARS-CoV-2 et propose d’élargir la vaccination de l’entourage de certaines populations vulnérables.

A qui s’adresse cette recommandation ?

Elles s’adressent :

  • A tous les citoyens
  • A tous les professionnels des secteurs de la santé, du médico-social et du social
  • Aux pouvoirs publics

Quels sont les objectifs de cette recommandation ?

A l’issue d’une revue actualisée des connaissances sur l’efficacité des vaccins contre la transmission du SARS-CoV-2, la HAS définit les implications potentielles en termes de recommandation vaccinale et de publics à cibler en priorité.

Principales conclusions de la recommandation :

A l’issue de la revue actualisée des connaissances sur l’efficacité des vaccins contre la transmission du SARS-CoV-2, la HAS considère que les premières données post-marketing confirment l’efficacité des vaccins sur la réduction du risque de formes graves de covid-19, et que des premières données très encourageantes suggèrent, pour certains vaccins, un effet sur la réduction du risque d’infection symptomatique ou asymptomatique et donc un effet sur la transmission du SARS-CoV-2 chez les personnes vaccinées.

Ces données justifient l’élargissement de la vaccination de l’entourage de certaines populations vulnérables.

Ainsi, au vu :

  • des données préliminaires encourageantes sur l’efficacité des vaccins contre les infections asymptomatiques et sur la transmission qui suggèrent que la vaccination ne procure pas qu’une stricte protection individuelle et qu’elle permet de réduire le risque de transmission du virus aux personnes dans son entourage ;
  • de l’intérêt à protéger des personnes particulièrement vulnérables contre l’infection (car particulièrement exposées et mal ou insuffisamment protégées par leur vaccination) ou à éviter toute rupture de soins indispensables à leur quotidien par la vaccination de leurs aidants
  • de la couverture insuffisante en particulier de certains professionnels de santé et des professionnels du secteur médico-social ;
  • de la persistance de cas de covid-19 nosocomiaux et de clusters rapportés en établissements de santé et médico-sociaux malgré les mesures de prévention appliquées dans les établissements et dont l’incidence pourrait être réduite par la vaccination.

la HAS appelle :

  1. en premier lieu, au renforcement de la vaccination de l’ensemble des professionnels du secteur de la santé ainsi que du secteur médico-social et des transports sanitaires. La vaccination doit devenir une priorité pour les personnes travaillant dans les services accueillant des personnes particulièrement à risque de formes graves de Covid-19, ainsi que des professionnels en contacts fréquents et rapprochés avec des personnes vulnérables, pour garantir leur propre protection mais aussi celles de leurs patients et de ces personnes.
  2. de façon prioritaire, à la vaccination des entourages des personnes immunodéprimées, conformément à son avis du 29 avril relatif à la vaccination prioritaire de l’entourage des immunodéprimés contre le SARS-CoV- 2.
  3. également à la vaccination des aidants familiaux des personnes vulnérables particulièrement à risque de formes graves de Covid-19 (personnes âgées dépendantes) ou à risque d’être exposées au virus du fait de la proximité avec leurs aidants et de leur difficulté à respecter les gestes barrières (personnes en situation de handicap). La vaccination des aidants/entourages de ces populations vulnérables a également pour objectif d’éviter toute rupture de la prise en charge et de la continuité des soins quotidiens délivrés à ces populations.

Ainsi, la HAS recommande que la vaccination puisse être proposée :

  • Tout d’abord aux proches aidants familiaux de personnes âgées en perte d’autonomie et titulaires d’une allocation personnalisée d’autonomie, qui n’auraient pas été vaccinés en raison de leur âge ou comorbidités.
  • Puis, aux proches aidants familiaux des personnes atteintes de handicap et bénéficiaires d’une allocation prestation de compensation du handicap (PCH aide humaine ou ACTP) ou de l’allocation tierce personne, dès lors que l’ensemble des personnes en situation de handicap aura pu être vacciné.

La HAS continue d’adapter ses recommandations sur la stratégie vaccinale et les personnes à vacciner en priorité compte tenu de l’évolution des approvisionnements en vaccins et de l’actualisation des connaissances.


 

 

Contact Us

Contact vaccination