Logo HAS 

Logo SPILF 

L’expansion de l’antibiorésistance constitue un problème majeur de santé publique au niveau national et international. La HAS met à disposition des professionnels de santé une série de fiches synthétiques préconisant le choix et les durées d'antibiothérapie les plus courtes possibles pour les infections bactériennes courantes de ville.

Ces fiches synthétiques ont été élaborées en partenariat  avec la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) et le Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP) et relues par le Collège de la médecine générale et les sociétés savantes concernées.

 

  • Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de traiter efficacement les patients tout en diminuant les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques.
  • Le choix de l’antibiotique, dose, posologie, modalité d’administration et la durée sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.

 

Abcès cutanés primaires

  • Surviennent en peau cliniquement antérieurement normale et sont le plus souvent dus à Staphylococcus aureus.

 

Abcès cutanés secondaires

  • Surviennent en peau pathologique, sont aussi dus à Staphylococcus aureus, mais peuvent être polymicrobiens.

 

Traitement

  • Un prélèvement bactériologique du pus de l’abcès est recommandé. 
  • Le traitement est chirurgical et médical.
  • Traitement chirurgical : incision/drainage chirurgical.
  • Traitement médical : antibiothérapie de première intention pendant 5 jours par :
    • clindamycine PO/IV : 600 mg 3 fois par jour et jusqu’à 600 mg 4 fois par jour si poids > 100 kg ; ou pristinamycine PO : 1 g 3 fois par jour.
    • oxacilline ou cloxacilline IV : 100 mg/kg/j ;
    • céfazoline IV : 80 mg/kg/j.
  • Renforcement des mesures d’hygiène.

 

Autres infections bactériennes cutanées

Consulter les fiches mémo préconisant les durées d'antibiothérapie dans les infections bactériennes cutanées suivantes :

 

 


Nous contacter

Service des bonnes pratiques