Quote this publication Share Print

Recommandation vaccinale contre les infections à rotavirus - Révision de la stratégie vaccinale et détermination de la place des vaccins Rotarix et RotaTeq

Vaccine recommendation - Posted on Jul 12 2022

A qui s’adresse cette recommandations ?

Elle s'adresse aux décideurs publics


Quels sont les objectifs de cette recommandation ?

Cette recommandation avait pour but d’évaluer :

  • Les données d’efficacité vaccinale en vie réelle chez les nourrissons, et d’impact en termes d’hospitalisations, d’admissions aux urgences et de consultations en ambulatoire pour gastroentérites à rotavirus d’une part et pour gastroentérites toutes causes d’autre part.
  • Les données de tolérance chez les nourrissons vaccinés.
  • Les données relatives aux souches circulantes


Principaux éléments pris en considération

La HAS a pris en considération :

  • Le contexte épidémiologique et génotypiques des infections à rotavirus en France
  • Les recommandations vaccinales à l’étranger
  • Les nouvelles données de pharmacovigilance en France et à l’international, en particulier sur les risques d’invagination intestinale aiguë (IIA) et les vaccins Rotarix et RotaTeq
  • Les nouvelles données disponibles sur l’efficacité et l’impact des vaccins Rotarix et RotaTeq
  • Les données issues de la littérature relatives aux modélisations quantitatives de l’impact attendu sur les hospitalisations
  • Les données d’acceptabilité des professionnels de santé vis-à-vis de la vaccination contre les rotavirus
  • Les évaluations économiques pertinentes pour la situation française concernant la vaccination des nourrissons contre les rotavirus
  • La position des parties prenantes auditionnés par la Commission technique des vaccinations


Recommandations

Ainsi, dans le but de prévenir les gastroentérites chez les nourrissons, la HAS recommande que :

  • La vaccination contre les rotavirus de tous les nourrissons âgés de 6 semaines à 6 mois, selon un schéma vaccinal à deux doses (à 2 et 3 mois de vie) pour le vaccin monovalent (Rotarix) et à trois doses (à 2, 3 et 4 mois de vie) pour le vaccin pentavalent (RotaTeq).
  • Le strict respect de ce calendrier vaccinal afin d’assurer la complétude du schéma vaccinal avant l’âge limite (6 mois pour Rotarix et 8 mois pour RotaTeq).
  • L’information sur le risque d’IIA soit systématiquement délivrée par les professionnels de santé aux parents des enfants à vacciner.
  • Des supports d’information adaptés aux différents professionnels de santé impliqués dans cette vaccination soient développés.
  • La poursuite de la surveillance des souches, cruciale pour documenter une éventuelle évolution de la prévalence des souches associées suite à l’introduction de la vaccination contre les infections à rotavirus.
  • Par ailleurs, la HAS rappelle que Rotarix et RotaTeq ne protègent pas contre les GEA dues à d’autres causes que le rotavirus. La prévention des GEA toutes causes repose sur le maintien des mesures d’hygiène (lavage des mains, nettoyage des surfaces), l’allaitement maternel et leur prise en charge, sur l’administration de solutés de réhydratation orale qui permet de traiter la déshydratation et d’en prévenir les formes sévères.

 


Contact Us

Contact vaccination