Coordination service d'urgences - chirurgie orthopédique et traumatologique

Points clés et solutions pour la sécurité du patient
Tool to improve professional practice - Posted on Oct 11 2023

L’organisme agréé pour l'accréditation des chirurgiens orthopédistes et traumatologistes, Orthorisq, propose aux professionnels des services des urgences et de chirurgie orthopédique et traumatologique, une check-list  permettant d'améliorer le transfert du patient entre ces deux services. La solution pour la sécurité du patient (SSP) "Coordination service d'urgences - chirurgie orthopédique et traumatologique : une check-list dès l'admission pour éviter toute omission !"  en détaille la mise en œuvre. 

Contexte et enjeux

La base de retour d’expérience du dispositif d’accréditation collecte les évènements indésirables associés aux soins (EIAS) survenus lors de la pratique quotidienne des médecins et des équipes médicales engagés. Les enseignements qui en sont tirés se traduisent notamment par l’élaboration de SSP permettant d’améliorer les pratiques, de réduire la survenue des évènements ou d’en atténuer les conséquences. Les SSP de type 2 sont des productions réalisées par les organismes agréés pour l'accréditation sur les risques d’une spécialité.

Les dysfonctionnements dans la prise en charge des patients admis pour une urgence chirurgicale ostéoarticulaire peuvent entraîner des EIAS avec des conséquences graves. Entre 2017 et 2020, plus de 200 EIAS ont été déclarés sur le sujet par les chirurgiens orthopédistes accrédités.

L'enjeu de cette SSP est de limiter le nombre et/ou les conséquences d’EIAS associés à une défaillance dans la prise en charge des patients admis pour une urgence ostéoarticulaire, via une amélioration du transfert entre les services d’urgences, d’hospitalisation et le bloc opératoire, et ce dès l’admission du patient.

Analyse

L’analyse approfondie de 88 EIAS survenus lors de la prise en charge de patients présentant une urgence ostéoarticulaire déclarés entre 2017 et 2020 a montré que 66 d’entre eux était liés à un problème au niveau de la liaison entre le service des urgences et le lieu d’hospitalisation du patient. Ces EIAS ont entraîné des retards de prise en charge supérieurs à 24 heures sans raison médicale, des défauts d’information du patient ou de sa famille, des erreurs de diagnostic et des perturbations dans l’organisation du bloc opératoire.

Comment réduire les risques ?

Cette SSP propose une check-list « transfert urgences – chirurgie traumatologique et orthopédique » qui a pour objectif de transmettre les informations essentielles du patient lors de son transfert en chirurgie orthopédique et traumatologique (identification, examens médicaux réalisés, diagnostic, prescriptions, informations données au patient ou ses ayants-droits…). Cette check-list est accompagnée d’une liste de points-clés reprenant les étapes à accomplir de l’admission du patient à son arrivée en service d’hospitalisation de chirurgie, ainsi qu'une liste de prérequis à mettre en œuvre en parallèle. 

Cette SSP s’adresse à l'ensemble des professionnels concernés par la prise en charge des patients pour une urgence ostéoarticulaire, et en particulier aux services des urgences et de chirurgie orthopédique & traumatologique.

 

 

Contact Us

Contact accréditation des médecins