21/11/2024

Colloque HAS « Santé, l'innovation au service des personnes » Paris - 21 novembre 2024

Evénement de Calendrier - Mis en ligne le 17 mai 2024

Événement

Colloque HAS en ligne. Les inscriptions sont ouvertes !

Online symposium. Registration is open ! English version below

icone hours 14h30 - 18h

LOGO-COLLOQUE-HAS-RVB 
Aujourd'hui, l'innovation en santé revêt des aspects technologiques offerts par des approches thérapeutiques nouvelles, la miniaturisation des dispositifs médicaux, le recours au numérique et à l’intelligence artificielle.  

L’innovation touche aussi la dimension humaine notamment dans les innovations organisationnelles, l’implication des personnes concernées dans leurs accompagnements sociaux et médico-sociaux, ou encore la place des usagers dans les choix de politiques publiques.  

Tout cela ce sont des promesses d’espoir pour les patients et personnes accompagnées. Comment conduire les  innovations de demain en tenant compte des conséquences environnementales, éthiques ou de soutenabilité économique qui s’imposent aujourd’hui ? Ce colloque scientifique et international se propose d’éclairer ces défis.

Un évènement "Patient Included".patients included

Bouton je m'incris 

Programme

Allocution d'ouverture

  • Lionel Collet, président de la Haute Autorité de santé


Communication orale - Horizon scanning des technologies de santé

  • Olivier Amédée-Manesme, directeur de Paris Biotech Santé (Incubateurs et Pépinière-Hôtel d’Entreprises) - Directeur du Parcours M2 de Vigilance et de Sécurité Sanitaire de l’Université Paris Cité

 

Table ronde - Soutenabilité financière et écologique des innovations technologiques

  • Lise Alter, directrice générale de l'agence de l'innovation en santé
  • Fanny Burrows, senior lead, Net Zero research & innovation, Greener NHS program, NHS
  • Pascale Lehoux, vice-présidente scientifique de l'INESSS, Quebec
  • Bertrand Pailhès, directeur des technologies de la CNIL


Communication orale - Innovation et progrès : vision internationale

  • Catherine Olivier, coordinatrice scientifique bureau méthodologies et éthique de l'INESSS, Québec

 

Table ronde - Innover avec...

  • Yvanie Caillé, fondatrice de Renaloo
  • Eve Gardien, maître de conférences, université Rennes 2
  • Claude Kirchner, directeur de recherche émérite INRIA, président du comité national pilote d’éthique du numérique (CNPEN) placé sous l’égide du comité consultatif national d’éthique
  • Etienne Minvielle, directeur du centre de recherche en gestion école Polytechnique, médecin de santé publique au centre de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, membre de l’Académie de médecine
 

Conclusion

  • Lionel Collet, président de la Haute Autorité de santé

 

Biographies des intervenants

Olivier Amédée-Manesme (MD, PhD, MBA).
Directeur de Paris Biotech Santé (Incubateurs et Pépinière-Hôtel d’Entreprises), Directeur du Parcours M2 de Vigilance et de Sécurité Sanitaire de l’Université Paris Cité

Olivier Amédée-Manesme est Docteur en médecine de l’Université Paris Cité, Docteur en sciences de l’Université Paris Saclay et diplômé du centre de perfectionnement aux affaires de HEC.  
Il a été successivement interne puis chef de clinique assistant en pédiatrie des Hôpitaux de Paris, praticien hospitalier, responsable de recherche à l’Inserm, puis durant 10 ans, directeur des affaires scientifiques, pharmaceutiques et médicales au LEEM.  
A partir de 2000, il a rejoint l’Université Paris Cité comme Professeur de Thérapeutique et a pris la direction de la structure naissante Paris Biotech Santé pour la développer, a créé et développé un Master de vigilance et de sécurité sanitaire.  
Actuellement, Paris Biotech Santé est composé d’incubateurs, pépinières-hôtels d’entreprises, au cœur de leur écosystème de recherche à proximité des patients et des soignants, occupant 6000 m², utiles. 
D’ici début 2026, de nouvelles surfaces seront ouvertes (Cochin, Saint Joseph, Saint-pères, Vuillemin), permettant d’atteindre 13 000 m² utiles.  
Paris Biotech Santé aide à créer et à développer des start-ups innovantes dans le domaine de la santé humaine (médicaments, dispositifs médicaux, services aux patients, intelligence artificielle). 
Les sommes levées dépassent largement 2 milliards d’euros avec plusieurs milliers d’emplois créés. Plusieurs sociétés sont cotées en bourse. 

Fanny Burrows
Senior Lead, NHS program, England


Fanny occupe le poste de ‘Senior Lead’ en Recherche & Innovation au sein du programme du Greener NHS a NHS England. Elle est en charge d’intégrer des critères de soutenabilité environnementales au sein des travaux d’innovation dans le milieu de la santé publique. En outre, elle s’occupe aussi de financer et accélérer les innovations technologiques ou humaines ayant pour objectifs, de réduire l’empreinte carbone du National Health Service (NHS).
Fanny est également responsable des relations au sein de la recherche en santé afin d’augmenter les opportunités de financements et les collaborations, en termes de recherche, pour soutenir les enjeux environnementaux du milieu de la santé publique.
Avant de rejoindre l’équipe du Greener NHS, Fanny a travaillé pendant plusieurs années au financement publique de la recherche et l’innovation au sein du National Institute of Health and Care Research (NIHR). Elle a également passé plusieurs années dans la recherche & le développement au sein d’une petite entreprise de développement d’appareils médicaux et le transfert technologique au niveau mondial.

Yvanie Caillé
Fondatrice de Renaloo

Yvanie Caillé vit avec une maladie rénale depuis l’enfance. Ingénieure en mathématiques appliquées, elle a fondé en 2002 l’association de patients Renaloo, consacrée aux maladies rénales, à la dialyse et à la greffe. 
Elle a également dirigé la fondation Greffe de Vie, la fondation de l’Université Pierre et Marie Curie, et l’Institut national des données de santé. 
Elle est actuellement membre du Conseil Consultatif National d’éthique (CCNE) et du Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires (COVARS), et du comité technique des vaccinations de la HAS.  
Elle est co-auteur de « D’autres reins que les miens », ouvrage dans lequel patients et médecins racontent, en récits croisés, des histoires de vie et de prouesses médicales autour de la dialyse et de la greffe (Le Cherche Midi, 2015, avec Frank Martinez).

Eve Gardien
Maître de conférences, université Rennes 2

Eve Gardien, Maître de Conférences à l’université Rennes 2, est une des principales références en France sur le sujet de la pair-aidance. Spécialiste de la sociologie du handicap, de la sociologie de la santé, de la sociologie du corps, elle dédie ses recherches depuis une dizaine d’années aux soutiens et aux accompagnements par les pairs, ainsi qu'aux savoirs expérientiels en découlant. Elle a publié de nombreux articles et ouvrages, notamment « Des innovations sociales par et pour les personnes en situation de handicap » (2012), et, plus récemment, un dernier ouvrage sorti sous sa direction intitulé « L’accompagnement par les pairs : Enjeux de participation et de professionnalisation » (2020). Eve Gardien est responsable scientifique du programme de recherche EXPAIRs

Claude Kirchner
Directeur de recherche émérite INRIA, président du comité national pilote d’éthique du numérique (CNPEN) placé sous l’égide du comité consultatif national d’éthique

Claude Kirchner dirige le Comité national pilote d’éthique du numérique créé en décembre 2019 sous l’égide du CCNE. Il est directeur de recherche émérite d’Inria, l’institut national français de recherche en sciences et technologies du numérique, dont il a été directeur scientifique de 2010 à 2014. Il est également membre du Comité Éthique et Scientifique de Viginum et du comité de la prospective de la CNIL.
Il a été membre de 2018 à 2023 du CCNE (Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé), membre du conseil scientifique de l’ANSSI (Agence Nationale pour la Sécurité des Système d’Information) jusqu’en 2022 et premier président du COERLE, comité opérationnel d'évaluation des risques légaux et éthique d'Inria et son référent à l’intégrité scientifique jusqu’à fin 2018.
Ses intérêts et contributions scientifiques portent sur les fondements logique et sémantique pour la conception et la mise en œuvre de systèmes numériques fiables et sécurisés et sur leurs applications à la cybersécurité. Docteur d’état de l’université de Nancy en 1985, à partir de 1992 il a créé et dirigé sur ces thèmes scientifiques une équipe-projet à Nancy puis dirigé de 2007 à 2010 le centre de recherche Inria Bordeaux - Sud-Ouest. Il a été lauréat avec l’équipe Eureca de la médaille d’argent du CNRS en 1987 et lauréat du grand prix de l’Académie des Sciences 2002 au titre de la fondation culturelle Franco-Taiwanaise. Il a été élu membre de l’Académie nationale des sciences, belles lettres et arts de Bordeaux en 2019.

Pascale Lehoux
Vice-présidente scientifique de l'INESSS, Quebec

Détentrice d’un baccalauréat en design industriel de l’Université de Montréal, Mme Pascale Lehoux a complété un doctorat en santé publique à cette même université en 1996. Après une formation postdoctorale en Science & Technology Dynamics à l’Université d’Amsterdam et au Conseil d’évaluation des technologies de la santé du Québec (CÉTS), elle a entamé en 1998 une carrière universitaire au Département d’administration de la santé de l’Université de Montréal.
Depuis, Mme Lehoux a publié deux livres et plus de 165 articles scientifiques avec révision par les pairs et a développé de nombreuses initiatives en mobilisation des connaissances. Elle a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les innovations en santé de 2005 à 2015. Son programme de recherche de 7 ans sur l’innovation responsable en santé (intitulé In Fieri) a été classé 22ième parmi les 150 programmes financés lors du premier concours du fort concurrentiel volet Fondation des Instituts de recherche en santé du Canada.
En 2019, Mme Lehoux s’est faite décernée la médaille du 30ième anniversaire de l’Agence Canadienne des médicaments et des technologies de la santé. Il s’agit d’un prix décerné à 10 récipiendaires à tous les 5 ans pour leur contribution au domaine de l’évaluation des technologies en santé. En 2021, elle a obtenu le prix Peggy Leatt, décerné par l’Université de Toronto en reconnaissance de réalisations importantes dans l’élaboration de données probantes transformatrices sur les façons d’améliorer les services et les systèmes de santé.
Mme Lehoux a été membre du Conseil d’administration de l’Institut National d’Excellence en Santé et Services Sociaux (INESSS) de 2018 à 2023 et co-responsable de la recherche à l’Observatoire international des impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA) de 2018 à 2022. Elle est vice-présidente scientifique de l’INESSS depuis le 1er août 2023.

Etienne Minvielle
Directeur du centre de recherche en gestion Ecole Polytechnique, médecin de santé publique au centre de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, Membre de l’Académie de médecine

Etienne Minvielle est Directeur du Centre de Recherche en Gestion de l’Ecole polytechnique (i3-CRG, CNRS, Institut polytechnique de Paris) où il exerce comme Directeur de Recherche CNRS et Professeur chargé de cours. Il est également médecin de santé publique à Gustave Roussy. Médecin (ancien interne de santé publique), il est diplômé de l’ESSEC, et titulaire d’un doctorat en gestion (Ecole polytechnique). Ses recherches portent sur l’organisation du système de soins (parcours du patient et sa personnalisation ; rôle du numérique ; management de l’inconnu ; gestion de la qualité et de la performance) et ont été publiées dans les revues les plus reconnues du domaine (Nature Medicine, Social Science and Medicine, Public Administration Review, The BMJ). Il a récemment publié le « Patient et le Système » (Ed. Seli Arslan, 2018) et Voyage au Cœur du système de santé, 100 témoignages pour apprendre à gérer avec la crise (Ed Eska, 2021). Il est membre correspondant de l’Académie Nationale de Médecine. Il est enfin membre de différents conseils scientifiques et d’orientations et a reçu le Prix spécial du Manager public de l’année en 2016 (Assemblée Nationale).

Catherine Olivier
Coordinatrice scientifique bureau Méthodologies et éthique, INESSS

Catherine Olivier détient une maîtrise en biologie moléculaire (2001) ainsi qu’un doctorat en bioéthique de l’Université de Montréal (2013). De 2013 à 2019, Madame Olivier a travaillé en tant que professionnelle aux affaires éthiques et juridiques des Fonds de recherche du Québec. Elle a joint l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) en 2019 en tant que professionnelle scientifique en méthodologie – volet éthique. Elle a été nommée coordonnatrice scientifique au sein du Bureau méthodologies et éthique en novembre 2022 et coordonne notamment la production de veilles stratégiques, les secteurs de l’éthique, de l’édition et de l’information scientifique.

Bertrand Pailhès
Directeur des technologies, CNIL

Diplômé de Telecom ParisTech et Sciences Po Paris, ingénieur des Mines, Bertrand Pailhès a travaillé à l’ARCEP et à la CNIL au service de l’expertise technologique avant de rejoindre, en 2013, le cabinet de la ministre déléguée à l’économie numérique, Fleur Pellerin.
En 2015, il est nommé directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique et a notamment travaillé dans ce cadre sur la loi pour une République numérique adoptée en octobre 2016.
Depuis juillet 2018, Bertrand Pailhès était coordonnateur national de la stratégie pour l’intelligence artificielle à la Direction Interministérielle du Numérique.
Il a rejoint la CNIL en novembre 2019 en qualité de directeur des technologies et de l’innovation.

 

 

“Health: innovation serving people”

Today, health innovation encompasses the technological aspects offered by new therapeutic approaches, the miniaturisation of medical devices, the use of digital solutions and artificial intelligence.

Innovation also incorporates the human dimension, particularly in terms of innovative organisational methods, the engagement of the people concerned in their own social and medico-social support, and the role of users in public policymaking.

All this brings hope of a better future for patients and supported persons. How can we harness the potential offered by the innovations of tomorrow while at the same time taking into account the environmental, ethical and economic sustainability imperatives of today? The purpose of this international scientific conference is to help clarify these challenges.

A “Patient Included” event. patients included

bouton register here

Program

Opening speech

  • Lionel Collet, President of the French National Authority for Health (HAS)

 

Oral paper presentation - Horizon scanning of health technologies

  • Olivier Amédée-Manesme, director of Paris Biotech Santé (Incubators and Business Nursery-Hotel), Director of the M2 Program in Vigilance and Health Safety at Université Paris Cité

 

Round table - Financial and ecological sustainability of technological innovations

  • Lise Alter, Director General of the French Health Innovation Agency (AIS)
  • Fanny Burrows, Senior Lead, Net Zero research & innovation, Greener NHS programme, NHS, England
  • Pascale Lehoux, Scientific Vice President, National Institute of Excellence in Health and Social Services (INESSS), Quebec
  • Bertrand Pailhès, Chief Technology Officer, French Data Protection Authority (CNIL)

 

Oral paper presentation - Innovation and progress: an international vision

  • Catherine Olivier, Scientific Coordinator, Methodologies and Ethics Office, INESSS, Quebec

 

Round table - Innovating with...

  • Yvanie Caillé, founder of Renaloo
  • Eve Gardien, associate professor, Rennes 2 University
  • Claude Kirchner, former research director at the French National Institute for Research in Digital Science and Technology (Inria), chairman of the National Pilot Committee for Digital Ethics (CNPEN) under the aegis of the French National Ethics Advisory Committee (CCNE)
  • Etienne Minvielle, Director of the École Polytechnique management research centre, public health physician at Gustave-Roussy cancer centre, member of the French Academy of Medicine

 

Conclusion

  • Lionel Collet, President of the French National Authority for Health (HAS)

 

Speakers' biographies

Olivier Amédée-Manesme (MD, PhD, MBA)
Director of Paris Biotech Santé (Incubators and Business Nursery-Hotel), Director of the M2 Program in Vigilance and Health Safety at Université Paris Cité

Olivier Amédée-Manesme holds a Doctorate in Medicine from Université Paris Cité, a Doctorate in Science from Université Paris Saclay, and a diploma from the HEC Business School Advanced Management Program. He has successively been an intern and then an assistant chief of clinic in pediatrics at the Hospitals of Paris, a hospital practitioner, a research manager at Inserm, and for 10 years, the director of scientific, pharmaceutical, and medical affairs at LEEM.
From 2000, he joined Université Paris Cité as a Professor of Therapeutics and took the lead in developing the emerging structure Paris Biotech Santé, creating and developing a Master's program in vigilance and health safety.
Currently, Paris Biotech Santé consists of incubators, business nursery hotels, at the heart of their research ecosystem, close to patients and healthcare providers, occupying 6000 m² of useful space.
By early 2026, new spaces will be opened (Cochin, Saint Joseph, Saint-Pères, Vuillemin), allowing them to reach 13,000 m² of useful space.
Paris Biotech Santé helps create and develop innovative start-ups in the field of human health (medications, medical devices, patient services, artificial intelligence). The funds raised significantly exceed 2 billion euros, with several thousand jobs created. Several companies are publicly traded.

Fanny Burrows
Senior Lead, Net Zero research & innovation, Greener NHS programme, NHS, England

Fanny holds the position of 'Senior Lead' in Research & Innovation within the Greener NHS program at NHS England. She is responsible for integrating environmental sustainability criteria into innovation efforts in public health. Additionally, she also manages the funding and acceleration of technological or human innovations aimed at reducing the carbon footprint of the National Health Service (NHS).
Fanny is also responsible for relationships within health research to increase funding opportunities and collaborations in research, supporting environmental challenges in public health.
Before joining the Greener NHS team, Fanny worked for several years in public funding for research and innovation at the National Institute of Health and Care Research (NIHR). She also spent several years in research & development at a small medical device development company and in global technology transfer.

Yvanie Caillé
Founder of Renaloo

Yvanie Caillé has been living with a kidney disease since childhood. An applied mathematics engineer, she founded the Renaloo patients’ association dedicated to kidney diseases, dialysis and transplants in 2002. 
She also directed the Greffe de Vie kidney transplant foundation, the Pierre et Marie Curie University foundation, and the French National Health Data Institute. 
She is currently a member of the French National Ethics Advisory Committee (CCNE), the Committee for Health Risk Monitoring and Anticipation (COVARS), and the HAS Technical Committee for Vaccinations. 
She is co-author of “D’autres reins que les miens” [Somebody Else’s Kidneys] a book in which patients and physicians share their life stories and medical achievements in the field of kidney dialysis and transplants (Le Cherche Midi, 2015, with Frank Martinez).

Eve Gardien
Associate professor, Rennes 2 University

Eve Gardien, associate professor at Rennes 2 University, is one of France’s leading authorities in peer support. A specialist in the sociology of disability, health and the body, for the past ten years she has been focusing her research on peer support and assistance, as well as the resulting experiential knowledge. She has published a number of papers and books, including “Des innovations sociales par et pour les personnes en situation de handicap” [Social Innovations for and by People with Disabilities] (2012), and, more recently, her latest book as lead author: “L’accompagnement par les pairs : Enjeux de participation et de professionnalisation” [Peer Support: Challenges of Participation and Professionalisation] (2020). Eve Gardien is the scientific manager of the EXPAIRs research programme

Claude Kirchner
Former research director at the French National Institute for Research in Digital Science and Technology (Inria), chairman of the National Pilot Committee for Digital Ethics (CNPEN) under the aegis of the French National Ethics Advisory Committee

Claude Kirchner directs the National Pilot Committee for Digital Ethics (CNPEN), created in December 2019 under the aegis of the French National Ethics Advisory Committee (CCNE). He is a former research director of Inria, the French National Institute for Research in Digital Science and Technology, having been the Institute’s Scientific Director from 2010 to 2014. He is also a member of Viginum’s Ethics and Scientific Committee and the French Data Protection Authority (CNIL) Foresight Committee.
He was a member of the CCNE (French National Ethics Advisory Committee for Health and Life Sciences) from 2018 to 2023, a member of the scientific board of the ANSSI (French National Cybersecurity Agency) until 2022 and the first chairman of COERLE, Inria’s operational committee for legal and ethical risk assessment, as well as its scientific integrity officer up until the end of 2018.
His research interests and scientific contributions focus on the logical and semantic foundations for the design and implementation of reliable and secure digital systems and their applications in the field of cybersecurity. The holder of a PhD from Nancy University awarded in 1985, from 1992 he created and led a project team focusing on these scientific themes in Nancy, and then directed Inria’s Bordeaux - South-West research centre from 2007 to 2010. As part of the Eureca team, he was awarded the CNRS (French National Centre for Scientific Research) silver medal in 1987 and won the Academy of Sciences grand prix in 2002 awarded by the Franco-Taiwanese cultural foundation. He was elected a member of the Bordeaux National Academy of Sciences, Literature and the Arts in 2019.

Pascale Lehoux
Scientific Vice President of the National Institute of Excellence in Health and Social Services (INESSS), Quebec

Holder of a bachelor’s degree in Industrial Design from the University of Montreal, Ms Pascale Lehoux completed a PhD in Public Health at the same university in 1996. After postdoctoral training in Science & Technology Dynamics at the University of Amsterdam and the Quebec Healthy Technology Assessment Council (CÉTS), she began an academic career in 1998 in the University of Montreal’s Department of Health Administration.
Since then, Ms Lehoux has published two books and more than 165 peer-reviewed scientific papers and has developed numerous knowledge mobilisation initiatives. She held the Canada Research Chair in Health Innovations from 2005 to 2015. Her seven-year research programme on responsible health innovation (entitled In Fieri) was ranked 22nd out of 150 programmes funded in the first competition of the highly competitive Foundation Scheme of the Canadian Institutes of Health Research.
In 2019, Ms Lehoux was awarded the 30th anniversary medal of the Canadian Agency for Drugs and Technologies in Health. This award is given to ten recipients every five years for their contributions to the field of health technology assessment. In 2021, she was awarded the Peggy Leatt Award by the University of Toronto in recognition of significant achievements in developing transformative evidence on how to improve health services and health systems.
Ms Lehoux was a member of the Board of Directors of the National Institute of Excellence in Health and Social Services (INESSS) from 2018 to 2023 and co-chair of Research at the International Observatory on the Societal Impacts of Artificial Intelligence and Digital Technology (OBVIA) from 2018 to 2022. She has been Scientific Vice-Chair at INESSS since 1 August 2023.

Etienne Minvielle
Director of the École Polytechnique management research centre, public health physician at Gustave-Roussy cancer centre, member of the French Academy of Medicine

Etienne Minvielle is Director of the École Polytechnique management research centre (i3-CRG, CNRS, Institut Polytechnique de Paris) where he serves as CNRS Research Director and Professor and Senior Lecturer. He is also a public health physician at Gustave Roussy. A qualified physician (former public health hospital resident), he is a graduate of the ESSEC business school, and has a PhD in Management (Ecole Polytechnique). His research focuses on the organisation of the healthcare system (patient pathways and their personalisation; the role of digital technology; management of the unknown; quality and performance management) and has been published in the most prestigious journals in the field (Nature Medicine, Social Science and Medicine, Public Administration Review, The BMJ). He recently published the “Patient et le Système” [The Patient and the System] (Ed. Seli Arslan, 2018) and “Voyage au Cœur du système de santé, 100 témoignages pour apprendre à gérer avec la crise” [Journey to the Heart of the Health System:100 Testimonies to Help Manage the Crisis] (Ed Eska, 2021). He is a corresponding member of the French National Academy of Medicine. Finally, he is a member of various scientific and steering committees and was awarded the special prize for public manager of the year in 2016 (Assemblée Nationale - French National Assembly).

Catherine Olivier
Scientific coordinator, Methodologies and Ethics Office, INESSS

Catherine Olivier has a Master’s degree in Molecular Biology (2001) and a PhD in Bioethics from the University of Montreal (2013). From 2013 to 2019, Ms Olivier worked as an ethical and business affairs professional at the Fonds de recherche du Québec [Quebec Research Fund]. She joined the Canadian National Institute of Excellence in Health and Social Services (INESSS) in 2019 as a scientific methodology professional, specialising in ethics. She was appointed scientific coordinator within the Methodologies and Ethics Office in November 2022, in particular coordinating the production of strategic monitoring, and the ethics, publishing and scientific information sectors.

Bertrand Pailhès
Chief Technology Officer, French Data Protection Authority (CNIL)

A graduate of Telecom ParisTech, Sciences Po Paris and the Ecole de Mines engineering school in Paris, Bertrand Pailhès worked at ARCEP (French regulatory authority for electronic communications, postal and print media distribution) and in the CNIL’s technological expertise department, before joining the office of the Minister for the Digital Economy, Fleur Pellerin, in 2013.
In 2015, he was appointed director of the office of Axelle Lemaire, Secretary of State for Digital Technology and in this capacity worked on the Law for a Digital Republic adopted in October 2016.
In July 2018, Bertrand Pailhès became national coordinator of the strategy for artificial intelligence in the Interministerial Department for Digital Technology.
He joined the CNIL in November 2019 as Chief Technology and Innovation Officer.